Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L’affaire Anuanuraro jugée du 27 au 31 janvier prochains



PAPEETE, lundi 23 décembre 2013 – L’affaire Anuanuraro sera jugée du 27 au 31 janvier 2014, à Papeete.

Six prévenus sont appelés à comparaître, par ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel, dans ce dossier de détournement de fonds publics : Gaston Flosse (président du gouvernement de Polynésie française en 2002 et actuel président de la Polynésie française), Edouard Fritch (Vice président du gouvernement en 2002 et actuel président de l'Assemblée de Polynésie française), Gaston Tong Sang (ministre des affaires foncières en 2002, membre du groupe A Tia Porinetia à l'Assemblée), Georges Puchon (ministre des finances en 2002) et Henri Bontant (agent immobilier, expert) sont prévenus pour le délit de Complicité de Recel de détournement de fonds publics par personne chargée d’une mission de service public. Le perliculteur Robert Wan doit comparaître pour le délit de Recel de détournement de fonds publics.

L’instruction de cette affaire aura duré 7 ans. En octobre 2004, Oscar Temaru, fraîchement élu président de la Polynésie française, porte plainte contre X avec constitution de partie civile, des chefs de détournement de fonds publics et de prise illégale d’intérêt, à la suite de l’achat par le Territoire de l’atoll de 260 hectares d’Anuanuraro aux Gambier, le 10 avril 2002.

Ce bien, acquis pour le prix de 850 millions Fcfp, à la société Anuanuraro Pearl Island Resort détenue par Robert Wan, avait fait l’objet d’une évaluation près de 6 fois inférieure, quatre mois plus tôt, le 18 décembre 2001, par la Commission des évaluations immobilières du Territoire, qui l’avait alors estimé à 150 millions Fcfp.
Mais le 26 décembre 2001, soit huit jours plus tard, la même commission avait revu son évaluation à 763 millions Fcfp, suite à une expertise diligentée par l’agent immobilier Henri Bontant.
L’expert reconnaîtra la mauvaise foi de cette estimation, lors de l’instruction, avouant avoir "établi un rapport d’évaluation de complaisance pour être agréable à Robert Wan, un ami personnel".

Et en janvier 2002, un nouvel avis de la commission s’aligne finalement sur le dernier prix proposé par le vendeur : 850 millions Fcfp.

Puis les choses se bousculent sous la menace de prétendus acheteurs japonais, intéressés par Anuanuraro. Un arrêté autorisant l’acquisition de l’atoll est pris en urgence par le Conseil des ministres en mars 2002, dans 'l’intérêt public' au motif de "faire obstacle à un projet d’acquisition de l’atoll par des investisseurs étrangers". Mais la Chambre territoriale des comptes a estimé sur ce point là qu’à l’époque "le gouvernement disposait des moyens juridiques d’empêcher la vente à des investisseurs étrangers sans qu’il soit nécessaire d’acheter l’atoll

L’atoll de 2,2 km2 est donc acquis par le Territoire, en avril 2002, pour 850 millions, vingt ans après que l'empereur de la perle l'ai acheté 35 millions Fcfp.

Dans ce dossier, l’accusation estime que Gaston Flosse a "privilégié ses intérêts particuliers, ses relations personnelles avec Robert Wan, au détriment de l’intérêt général dont il aurait dû être le garant". L’homme politique aurait selon cette hypothèse usé de sa fonction de président du gouvernement et de sa puissante influence en faveur de la société de Robert Wan, en difficulté de trésorerie à cette époque.

En 2010, cependant, une dernière expertise de l'atoll d'Anuanuraro est ordonnée par la chambre de l’instruction. Celle-ci, menée par un cabinet métropolitain, conclura à une valeur vénale de l’atoll pouvant "être estimée fin 2001, début 2002, à 750 millions Fcfp" et "à ce jour 857 millions Fcfp".

L’affaire Anuanuraro jugée du 27 au 31 janvier prochains

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 23 Décembre 2013 à 16:05 | Lu 2674 fois






1.Posté par lou le 23/12/2013 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Affaire rocambolesque, dans laquelle les prévenus multiplié les bévues. Le prix estimé par l'agent immobilier était normal puisque l'atoll voisin de Nukutepipi, beaucoup plus petit, a été mis en vente à un prix voisin et acheté quelques années plus tard par le Canadien Guy La Liberté, fondateur du célèbre Cirque du Soleil.
Dans ce contexte, l'argument des acheteurs japonais était non seulement maladroit, mais aussi parfaitement inutile. Aujourd'hui, ce superbe atoll bien équipé trouverait sans doute preneur à beaucoup plus d'un milliard Fcfp.

2.Posté par jojo le 23/12/2013 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si aucune personne n'est condamné dans cette affaire,ça serait une honte pour la justice française qui fermé ses yeux pendant les 20 ans de magouilles du Tahoeaa Huiraatira!!!
Comme par hasard ,la plupart des acteurs de l'affaire Anuanuaro sont impliqués dans plusieurs affaires corrompus commis par le Tahoeraa pendants ses 20 ans de profits et d'abus ignorés par la justice française!

3.Posté par jeanpierre. le 24/12/2013 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis le temps que l'on parle de cette affaire, avec je crois, au fil des ans beaucoup d'affabulations, il est grand temps d'y mettre un terme.
Que la justice enfin tranche et point final.

4.Posté par fiu le 24/12/2013 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la justice française....belle justice !

5.Posté par Tetuaveroa Tautu le 24/12/2013 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Puisse la justice mener cette affaire à son terme en toute légitimité, sans quoi, nous pourrons alors dire "Deux poids deux mesures" !
Mais j'y crois encore et espère, sans arrière pensée que ceux qui ont mis la main dans le pot de confiture soient sévèrement punis...
Pour ce qui concerne l'atol "Nukutepipi", ça n'a rien à voir avec Anuanuraro, car il était en pleine exploitation perlières, ce qui n'était plus le cas de ANU....

6.Posté par MR TARTONPION le 24/12/2013 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais Jojo, il s'en sortent toujours !

7.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 24/12/2013 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ lou (post n°1)
1) Super de mettre en lumière la supercherie "des japonais"!

2) Dilemne "Aujourd'hui, ce superbe atoll bien équipé trouverait sans doute preneur à beaucoup plus d'un milliard Fcfp."
Et si les chinois proposaient la somme? Comment ne pas le leur vendre... alors que ce sont des étrangers hohohohohohoh [email protected]

8.Posté par emere cunning le 25/12/2013 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bof, ils n'allaient pas s'enlever le plaisir d'un procès avant les municipales, quoi de plus normal. Comme disent les potes là, "shoot down the maffia". En tous les cas, il y a de quoi le penser, quand eux appellent à la violence... en toute IMPUNITE. Et si on en vient à s'entretuer, comme en Centrafrique, la France nous sauvera de l'ennemi : NOUS.
C'est marrant, leurs élus bradent à tour de bras le patrimoine des français à leurs copains-coquins, et il a fallu que les médias les dénoncent pour que ça bouge. Le Territoire (et ses communes d'ailleurs) a fait le contraire et racheté tout et tant qu'il a pu à Pierre, Paul, Jacques, Wan, Rey, Hirschon, Shilson et beaucoup d'autres. Mais voilà, son procureur l'a avoué haut et fort, il est payé pour rentrer dans le chou de Gaston Flosse, Fritch et tout son entourage. Ils l'ont fait avant les élections législatives et territoriales, ils n'allaient pas se gêner pour les municipales. What to say but vive la France.

9.Posté par coyote le 26/12/2013 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere,

c'était quoi l'intérêt du Territoire à acheter cet atoll selon toi ? Patrimoine de quoi à sauver ? Seulement le patrimoine à Wan, ça oui....

10.Posté par soblue le 26/12/2013 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Change de disque emere! à force de semer le vent, maintenant c'est l'heure de la récolte!

11.Posté par emere cunning le 26/12/2013 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@coyote, sauf si les génies que vous êtes ont des idées lumineuses qu'il faudrait vous presser d'accoucher (lol), il y a que notre seule issue est le tourisme comme toutes ces îles du Pacifique. A défaut de nickel et à condition de voir plus loin que le bout de notre nez, nous avons raison d'investir dans nos atolls et lagons qui sont de toute beauté. Une richesse inestimable qui ne nous tombera pas tout cuit du ciel ; leurs propriétaires, dont les exigences ne font qu'empirer avec le temps, peuvent très bien les céder ailleurs.
Cette soi-disant justice, payée pour coincer Gaston Flosse, peut toujours nous brosser son petit tableau et nous casser la baraque, nous ne sommes plus dupes. Nous faisons avec ce que nous avons. Et franchement, c'est mille fois mieux que de fabriquer et vendre des armes, des rafales ou des centrales nucléaires aux africains/brésiliens/japonais/etc. Ben oui hein... e aha atu ho'i te parau.

12.Posté par emere cunning le 26/12/2013 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@soblue,
c'est bien vrai que je devrais changer de disque vu la récolte. Enfin, celle qui importe.
Quant à toi, il est largement temps que tu ouvres rien qu'un oeil à demi pour voir qui a récolté quoi. I'm just afraid you'll feel so blue my dear.

13.Posté par tupai le 26/12/2013 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on a publié des fotos: sur anuanuraro tout est déglingué, la maison du gardien, la piste d'atterrissage, aucun voisin, quant aux nacres, elles ne donnent rien, à 800 km de tahiti cet atoll n'a aucun intérêt
800 millions, c'est une escroquerie, elle porte la marque du tahoeraa, le meilleurs, gaston, édouard, petit gaston, puchon, bontant, wan et comme d'hab, un jugement qui arrive après des longues années, super la justice et il y aura recours et contestations, ça va durer encore des années

14.Posté par taravana le 26/12/2013 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et le notaire dans tous sa !!!!

Il a touché minimum 10% de la vente soit 85 millions !!!

Comment il arrive a ce blinder de toutes ces magouilles ?





15.Posté par emere cunning le 26/12/2013 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@tupai, que dire du Rocklands Hostel à 5 heures de vol, en quasi ruines, dont les polynésiens n'ont jamais profité bien qu'il leur ait coûté 500 millions sans compter l'argent réinvesti pour le remettre en état. Et malgré cela, nous n'avons même pas pu récupérer la mise. Il n'intéressait que Oscarito qui n'a jamais rien fait pour qu'il puisse accueillir, comme il l'avait promis, nos malades et nos étudiants dont il ne s'est jamais soucié. Il aurait mieux fait de construire et restaurer nos écoles, collèges et lycées, notre Université et notre hôpital QUI PROFITENT A NOS POPULATIONS et portent la marque du Taho'eraa (puisque tu en parles). Et la liste est encore longue. En réalité et dans son délire, Oscarito se voyait déjà king of maohi nui et voulait en faire SON AMBASSADE en Nouvelle Zélande. A parau rii hoa i te parau mau, te 'ite ra te nunaa i tena rahiraa moni ta 'outou i haamau'a noa i te vahi ë roa no te hanahana o te ho'e noa taata.

16.Posté par coyote le 27/12/2013 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere,

si tu avais eu un achat soit disant par des étrangers, il y aurait eu du " tourisme", une activité, qq chose, alors pourquoi bloquer la "vente" dans ce cas .....
Dis moi ce qu'il se passe en ce moment Anuanurao !? La piste " Wan-air" est fermé, l'atoll est inhabité, à 800 km au SE de Tahiti, excentré au sein même des Tuamotus c'est clair que c'est un site majeur pour le renouveau du tourisme polynésien !!!!
850 millions d'argent public pour renflouer un pote, c'est juste une arnaque....Les milliards qui viennent des ventes armes, la Polynésie en profite également à chaque chèque que nous envoie la France

17.Posté par Fiu le 27/12/2013 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere

j'adore j'adore, continue le " laissez nous faire tranquillement notre business car d'autres l'ont fait avant nous "

continuez comme ça oui oui c'est super

18.Posté par tupai le 27/12/2013 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et ce que gaston voulait faire en chine avant qu'oscar le dégage, ce n'était pas une ambassade ?
Rocklands hôtel devait être un lieu qui regroupait toutes les structures polynésiennes éparpillées à auckland; étudiants, atn, accompagnateurs des malades, rien que ça, cela faisait du monde, mais quand oscar a été renversé, les zozos se sont empressés de revendre Rocklands et ont tenté d'attaquer oscar, ils voulaient faire du rocklands l'équivalent de anuanuraro ! ils ont même bradé le rocklands, à un moment où l'immobilier en NZ était au plus bas, mais ils s'en foutaient, ce qui comptait c'était d'atteindre oscar, mais ça a raté encore une fois, Caramba !!!
pauvres nouilles...

19.Posté par Gabs le 27/12/2013 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere travaillerait-elle pour Tahiti Infos ???

Je commence à croire que tu es le modérateur de ce site vu que tu interviens dans presque tous les commentaires du site !!!

Les internautes vont finir par ne plus intervenir à la longue...!!!

20.Posté par TAHITI INFOS le 27/12/2013 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Gabs, Emere est un commentateur régulier et fidèle lecteur mais ne fait pas partie de notre staff
Nous présentons à tous nos fidèles commentateurs tous nos vœux pour la nouvelle année. Au plaisir de vous lire encore chaque jour...:-)
Le modérateur

21.Posté par coyote le 27/12/2013 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gabs,

emere c'est l'Agent Orange, elle sévissait aussi sur la version online de la dépêche auparavant, une sorte de cyber garde prétorienne ( ou un G.I.P version 2.0 ^^).
Si tu as le malheur d'émettre une critique tu ramasses ses foudres, une horripilante logorrhée de "frenglish" où l'auto-critique du parti n'existe pas ( ce qui enlève beaucop de crédit à ce qu'elle raconte, dommage dès fois c'est intéressant mais c'est assez rare !) ..;waiting for the counter-strike now ! ^^

22.Posté par emere cunning le 27/12/2013 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@coyote, Fiu, Gabs,
oulala, je constate qu'il y en a qui ne se privent pas de critiquer et calomnier, mais qui ne tolèrent la réplique. Je vous rassure, ce que je raconte n'est QUE mon humble avis (et loin d'être parole d'évangile LOL) ET je respecte le vôtre quand vos arguments sont convaincants. Désolée Tahiti Infos, et merci de confirmer que je ne suis pas du staff (oupss, encore un de ces "frenglish" horripilants, vous allez vous faire mal voir)
Pour en revenir au sujet, nous pouvons effectivement vendre aux étrangers, mais, mis à part quelques rares investisseurs, ils feront leurs hôtels/restaurants, ils finiront par rappliquer avec leur personnel etc, ET leur argent repartira pfftttt.... CHEZ EUX, c'est bien connu. Pourquoi pas, mais ce n'est peut-être pas l'idéal pour nous.
Et BONNE ANNEE quand même à tous.

23.Posté par emere cunning le 27/12/2013 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@tupai,
je te rappelle que Gaston Flosse, c'est avec la France (pour faire court) qui a déjà des ambassades en Chine.
Quant au Rocklands, les faits sont là, il a profité à beaucoup de monde (d'illustres inconnus), mais à aucun des nôtres. Alors ça suffit vos mensonges. Enfin, ce ne sont pas les occasions qui manquent "d'atteindre" Oscar et toute sa clique qui le savent, mais ce n'est pas "la marque" du Taho'eraa (pour reprendre ton mot) qui a du pain sur la planche et beaucoup, beaucoup mieux à faire pour ce pays.Thanks God.

24.Posté par Gabs le 27/12/2013 23:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci coyote et le VRAI modérateur de Tahiti-Infos... je commençais vraiment à douter !!!

En gros, c'est un virus... ou un spyware ! Va falloir la faire analyser au plus vite !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus