Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'Australie approuve une mine de bauxite de Rio Tinto, les écolos en colère



L'Australie approuve une mine de bauxite de Rio Tinto, les écolos en colère
SYDNEY, 15 mai 2013 (AFP) - L'Australie a donné son feu vert mercredi à l'exploitation par le groupe anglo-australien Rio Tinto d'une vaste mine de bauxite, une décision dénoncée par les associations écologistes comme "du vandalisme environnemental à grande échelle".

Après un an de réflexion, le ministre de l'Environnement Tony Burke a approuvé le projet de construction de la mine South of Embley et d'un port à West Cape York, une région sauvage du nord-est de l'Australie.

Rio Tinto prévoit un investissement de 1,3 milliard de dollars australiens (1 milliard d'euros) pour ce projet destiné à prolonger de 40 années la vie d'une mine existante.

Il comprend, outre les installations portuaires, la construction d'une centrale électrique, une usine de transformation, des hangars et des ateliers.

Le gouvernement a assorti son accord à 76 conditions et réserves, dont l'interdiction de navigation aux abords de la Grande Barrière de corail et la protection d'espèces menacées de tortues, dugongs et dauphins.

"Je me suis décidé après une étude environnementale rigoureuse et les conditions que j'ai émises à ce projet garantissent la protection de la région", a assuré le ministre.

Le responsable de l'extraction de bauxite à Rio Tinto, Pat Fiore, a affirmé que "le respect de l'environnement (était) au coeur des préoccupations" du groupe.

Mais pour les écologistes, Burke vient d'apporter son blanc-seing à la plus grande opération de défrichement de l'histoire locale, soulignant qu'elle allait anéantir 30.000 hectares de nature inviolée.

"Cette mine est synonyme de vandalisme environnemental à grande échelle", a déclaré Tim Seelig, responsable de l'ONG Wilderness Society dans la province du Queensland.

L'annonce du gouvernement australien intervient au lendemain de la présentation d'un budget 2013/2014 sinistré notamment par le recul de la demande mondiale en matière premières et alors que, selon des experts, l'âge d'or de l'industrie minière du pays connaîtra son pic cette année avant un lent déclin.

Rédigé par () le Mercredi 15 Mai 2013 à 01:49 | Lu 552 fois






1.Posté par TETUANUI Monil le 16/05/2013 05:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les élections sont bien finies ! ALLEZ AU BOULOT !
Il est temps que les propriétaires fonciers jusqu'au fond des océans confirment leur volonté auprès du gouvernement territorial de la Polynésie et auprès du gouvernement central de François HOLLANDE que tout développement sur les terres de nos tupuna doit passer par le respect des 51 pour cent pour chaque société exploitante, quelque soit son origine!
Je pense surtout au phosphate et aux terres rares de Makatea et des profondeurs de nos océans !
Il ne faut pas laisser passer cette idée que la France peut disposer comme elle veut de nos ressources car le fondement de notre culture commence par le fondement que nos tupuna ont revendiqué nos terres des cîmes des montagnes jusqu'au profondeur des océans, là où les thons ont leur caverne !
Culturellement, c'est ça notre croyance !
La France qui est un grand Pays le sait ! Elle doit respecter cette culture ancesrale !
Et ce sera justice !
Monil

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués