Tahiti Infos

Kate et Charles quittent l'hôpital et poursuivent leur convalescence


Crédit Adrian DENNIS / AFP
Crédit Adrian DENNIS / AFP
Londres, Royaume-Uni | AFP | lundi 29/01/2024 - La princesse Kate et le roi Charles III ont tous deux quitté l'hôpital londonien où ils avaient été admis, elle pour une opération de l'abdomen, lui pour une opération due à une hypertrophie de la prostate, poursuivant leur convalescence en suspendant leurs apparitions publiques.

Treize jours après son admission à la prestigieuse London Clinic pour une mystérieuse intervention, les services du couple princier ont annoncé que l'épouse de William, héritier de la couronne britannique, était rentrée chez elle à Windsor où elle passera sa longue convalescence.

"La princesse de Galles est rentrée à son domicile de Windsor (ouest de Londres) pour poursuivre sa convalescence après son opération. Elle fait de bons progrès", a indiqué lundi le palais de Kensington dans un bref communiqué.

"Le prince et la princesse souhaitent remercier chaleureusement toute l'équipe de la London Clinic, en particulier le personnel infirmier dévoué, pour les soins prodigués", a-t-il ajouté.

Puis en début d'après-midi, le roi Charles, vêtu d'un costume recouvert d'un pardessus noir, a quitté l'hôpital sous les objectifs des journalistes avant de partir en voiture avec son épouse la reine Camilla.

Le souverain de 75 ans a reprogrammé plusieurs engagements prévus prochainement pour se permettre une période de convalescence "en privé", a précisé le palais de Buckingham dans un communiqué. 

"Sa Majesté tient à remercier l'équipe médicale et tous ceux qui ont accompagné sa visite à l'hôpital et est reconnaissant pour les messages attentionnés qu'il a reçus ces derniers jours", a ajouté le palais.

Le 17 janvier, l'annonce de l'hospitalisation de Kate pour une "chirurgie abdominale" avait surpris le Royaume-Uni, d'autant que la palais n'avait pas donné de précision sur le mal dont elle souffrait.

La monarchie avait seulement laissé fuiter le fait qu'il ne s'agissait pas d'un cancer. 

Le palais avait précisé qu'elle resterait de 10 à 14 jours à l'hôpital, une durée relativement longue qui avait suscité de nombreuses spéculations dans les tabloïds britanniques, dont la princesse fait souvent la Une.

Kate va désormais passer sa convalescence à son domicile de Windsor - où le prince et la princesse de Galles ont emménagé en 2022 avec leurs trois enfants, George, 10 ans, Charlotte, 8 ans, et Louis, 5 ans, pour s'éloigner de l'agitation de Londres.

Durant cette période, censée durer au moins jusqu'à Pâques, le 31 mars, la princesse n'accomplira aucun engagement officiel pour la Couronne.

Charles au chevet de Kate 

Pendant son hospitalisation, la princesse a reçu la visite de son époux William, qui a allégé son emploi du temps pour donner la priorité à sa famille.

Si d'autres membres de la famille royale - comme Sophie, duchesse d'Edimbourg et épouse du prince Edward, le frère du roi - ont pris le relais de William et Kate, le retrait du couple princier vedette, adoré des tabloïds et très populaire auprès des Britanniques, laisse un vide dans l'agenda public bien rempli de la royauté.

Le roi Charles III était également venu saluer Kate vendredi dernier, au moment de sa propre admission dans la même clinique huppée du centre de Londres pour subir une opération programmée de la prostate.

Charles, qui a succédé à Elizabeth II en septembre 2022, souffrait d'une hypertrophie de la prostate, une pathologie bénigne mais qui est le premier ennui de santé du souverain sur lequel le palais communique.

Une transparence qui tranche avec le secret qui a entouré le règne de sa mère, notamment à la fin de sa vie, lorsque sa santé a décliné.

Le roi avait rendu publique cette intervention afin, selon le palais, d'encourager le dépistage de cette pathologie commune chez les hommes d'un certain âge.

le Mardi 30 Janvier 2024 à 07:03 | Lu 515 fois