Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Juin 2018 dans le rétro : un mois marqué par l’élection de Miss Tahiti 2018, Vaimalama Chaves



Chers lectrices, chers lecteurs,
Avant de se lancer vers une nouvelle année, Tahiti Infos profite de la trêve des confiseurs pour faire le point sur celle qui vient de s’écouler. Posons nous quelques jours sur les événements qui ont marqué notre quotidien durant cette année 2018.
La Polynésie française a été particulièrement marquée en mai par les élections territoriales

4 juin : Mort de Papy Fat : le " pacte secret " des accusés

Presque dix ans après la disparition de Chong Sing Thong Fat, le procès de sa mort s’est ouvert le lundi 4 juin devant la Cour d’assises de Papeete.
Presque dix ans après la disparition de Chong Sing Thong Fat, le procès de sa mort s’est ouvert le lundi 4 juin devant la Cour d’assises de Papeete.
Presque dix ans après la disparition de Chong Sing Thong Fat, le procès de sa mort s’est ouvert le lundi 4 juin devant la Cour d’assises de Papeete. Lors de leurs premières déclarations, les quatre accusés se sont adressés à la famille de la victime en présentant leurs excuses. Les jurés auront quatre jours pour se pencher sur la trentaine de versions différentes données par les mis en cause dont deux étaient mineurs au moment des faits.
Placés sous contrôle judiciaire, les quatre accusés ont comparu libres ce matin pour la première journée de leur procès. Ils sont poursuivis pour " vol ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner." Les quatre accusés encourent la réclusion criminelle à perpétuité.


14 juin : Le toilettage du statut discuté avec la ministre des Outre-mer

Le président Edouard Fritch, accompagné d'une délégation, a été reçu à Paris par Annick Girardin, ministre des Outre-mer.
Le président Edouard Fritch, accompagné d'une délégation, a été reçu à Paris par Annick Girardin, ministre des Outre-mer.
Toilettage du statut, ouverture du centre de mémoire, assises des Outre-mer ont été au programme de la rencontre entre le président du Pays et la ministre des Outre-mer ce jeudi 14 juin à Paris.
Le président Edouard Fritch, accompagné d'une délégation, a été reçu à Paris par Annick Girardin, ministre des Outre-mer. Pendant près de deux heures et demie, ils ont discuté de la révision et la modernisation du statut d’autonomie. Ils ont également fait le bilan des assises de l’Outre-mer sur le fenua, dans la perspective de la remise du livre bleu au président de la République, le 28 juin.
Au sujet des assises de l’Outre-mer, le président du Pays a indiqué qu’une trentaine de fiches projet et propositions avaient été établies : " Avec la ministre nous avons étudié celles qui relèvent d’une intervention de l’Etat. Certaines seront retenues ". S’il n’a pu révéler cette liste puisqu’elle le sera lors de la remise du livre bleu au président Emmanuel Macron, le président Fritch a déclaré que "parmi les dossiers les plus importants il y a la continuité territoriale, le numérique et bien d’autres comme des centres de jeunesse que nous voulons créer en Polynésie pour accueillir nos jeunes délinquants et les mettre sur la bonne voie."
Le toilettage du statut évoqué depuis de nombreux mois a de nouveau été abordé. Les travaux suspendus depuis l’an dernier en raison de la campagne des élections territoriales ont repris ce jeudi : " Un certain nombre de sujets préoccupent l’exécutif local. Mais ce ne sont pas des modifications de fond. Il fallait que l’on soit bien en phase avec le gouvernement central car il s’agit là d’un projet de loi du gouvernement améliorant le statut de la Polynésie ".


24 juin : Un cargo philippin s'échoue à Raroia

Le cargo mesure 132 mètres de long.
Le cargo mesure 132 mètres de long.
Ce dimanche 24 juin 2018, en milieu de matinée, la mairie de l’atoll de Raroia dans l'archipel des Tuamotu rendait compte au JRCC Papeete qu’un navire était échoué à la pointe nord-est de l’atoll. Il s’agit d’un cargo de 132 mètres de long, battant pavillon des Philippines et transportant du zinc. Ce navire ne s’était pas signalé en avarie auprès du JRCC. L'administrateur d'État des Tuamotu a pris attache avec le tavana et ses services afin de faire un premier point de situation.
Dès qu'il en a été informé, le Haut-Commissaire de la République, délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer, en lien avec l'amiral COMSUP, a engagé un hélicoptère "dauphin" de la flottille 35F afin de porter secours à l’équipage du cargo et un avion Gardian de la flottille 25F afin d’avoir rapidement une première évaluation de la situation humaine (situation précise des membres d'équipage) et matérielle (position du navire ; pollution éventuelle). Vers 14 heures, l'avion Gardian a survolé le navire et a pu rentrer en contact avec es capitaine du bateau reposant sur le platier, sans aucun pollution visible. Le navire compte 18 personnes à son bord. Aucun blessé n'est à déplorer et les membres de l'équipage ont souhaité rester à bord.
Des premiers contacts ont été pris avec l'affréteur du navire basé aux Philippines qui a dépêché sur place une équipe spécialisée dans l'assistance aux navires.


25 juin : Chiens des SDF capturés : la justice saisie en urgence

Le juge des référés a estimé que ces chiens ne constituaient pas une menace pour la sécurité publique.
Le juge des référés a estimé que ces chiens ne constituaient pas une menace pour la sécurité publique.
La justice avait été saisie le 25 juin d'une procédure de référé par les deux sans-abri dont les chiens avaient été capturés puis mis en fourrière, en début de semaine dernière, suite à une intervention nocturne des agents de la police municipale de Papeete.
Angéline Tevaria et Tautu Urarii, les deux sans-abris dont les animaux de compagnie ont été capturés, avaient saisi la justice pour demander que soit ordonnée la suspension de la décision du maire de Papeete de saisir puis euthanasier leurs cinq chiens.
Le juge des référés a estimé que ces chiens ne constituaient pas une menace pour la sécurité publique. La commune devra rendre ses trois chiens à Angéline Tevaria dans un délai de 24 heures. Il en est de même pour le chien de Tautu Urarii qui sera confié à une association.

Les dates

Le 1er juin : Le président directeur général de Tahiti Nui Ocean Foods a organisé à Hao une cérémonie pour fêter le lancement des travaux du projet de ferme aquacole avec la population locale.

Le 5 juin : Le tribunal correctionnel de Papeete a reconnu Thierry Pageau coupable et l'a condamné à six ans de prison ferme, 100 millions de francs d'amende, ainsi qu'une interdiction définitive de gérer.

Le 5 juin : L'ancien maire de Huahine et ex-représentant à l’Assemblée, Felix Faatau, a été condamné par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison ferme et à 5 ans de privation des droits civiques et civils. Il a également écopé d’une amende de 200 000 francs. Il comparaissait pour des faits de " détournements et soustractions de fonds publics ".

Le 8 juin :
Au terme de cinq jours de procès et de plusieurs heures de délibération, les jurés de la Cour d’assises ont rendu leur verdict dans l’affaire de la mort de Chong Sing Thong Fat. Les quatre accusés, dont deux étaient mineurs à l’époque des faits, ont été condamnés à des peines comprises entre 15 et 20 ans de prison.

Le 9 juin : A 21h52, le JRCC Tahiti a été informé par le capitaine d’un catamaran effectuant des sorties touristiques sur l’atoll de Tetiaroa qu’il s’était échoué sur le récif au sud de l’atoll. Onze personnes se trouvaient alors à bord, dont deux membres d’équipage. Aucun blessé n’était à déplorer.

Le 12 juin : L’agrandissement du Brando autorisé. Un permis de lotir sur 17 parcelles sur le motu Onetahi a été accordée à la société Tahiti Beachcomber S.A sur l’atoll de Tetiaroa. (photo)

Le 11 juin : La société mère du groupe La Dépêche de Tahiti a été placée en redressement judiciaire sur décision du tribunal mixte de commerce de Papeete et à la demande de la CPS. En cause, près de 90 millions francs d’impayés de cotisations sociales.

Le 13 juin : Affaire dite " Kikilove ". Pour avoir importé 30 kilos d’ice en Polynésie, André Tinirauarii et son associé Rautahi Voirin ont été condamnés à 8 ans de prison ferme. Ils devront également payer une amende de 2,3 milliards. Les 19 autres prévenus ont écopé de peines comprises entre 2 ans et 7 ans de prison ferme.

Le 13 juin : Pour fêter le premier anniversaire du centre de détention Tatutu de Papeari, environ 70 détenus ont donné un grand spectacle. Pendant deux heures, les prisonniers ont enchaîné dans la cour de l'établissement ute, orero, haka et autres danses, sous les regards admiratifs des autres détenus, mais également de nombreux officiels.

Le 15 juin : L'hôpital de Taravao a inauguré un service d’hospitalisation de jour de chimiothérapie. Cette opération s'inscrit dans le plan cancer 2018-2022 mis en place par le ministère de la Santé. Cette ouverture est un nouveau pas vers l'égalité de soins face au cancer en Polynésie.

Le 20 juin : Le Tahoera'a Geffry Salmon est appelé à comparaître à l’audience correctionnelle du 28 juin dans le cadre d’une citation directe engagée par Edouard Fritch, pour diffamation. Il s’agira d’une audience de consignation, avec renvoi probable pour une instruction à l’audience sous deux à trois mois. Les faits remontent à l’entre-deux tours des dernières élections territoriales. (photo)

Le 21 juin :
Le juge unique a ordonné la confiscation du bateau et de la remorque d’un pêcheur chez lequel on avait retrouvé neuf tortues enterrées dans le jardin. L’homme devra verser 1,6 million à la Polynésie française et payer les publications d’un communiqué judiciaire dans deux journaux de presse écrite.

Le 21 juin : Une enfant de trois ans qui jouait, assise sur le sol, a été gravement blessée par un pitbull à Moorea. L'animal a attaqué la fillette en la mordant à la tête. L'enfant a été prise en charge par les secours.

Le 26 juin : La justice a tranché et laisse un mois au gouvernement pour accorder à Vodafone sa licence de fournisseur d'accès à internet. Une décision qui régularise la situation des 3000 abonnés VodaSurf Mobile, un routeur 4G vendu par Vodafone sans la licence de FAI, ce qu'une autre décision de justice avait épinglé.

Le 27 juin : Le câble reliant le Bougainville et le cargo Thorco Lineage s'est rompu peu après que le navire a été déséchoué. Selon le Haut-commissaire, le cargo philippin est maintenant "à la dérive mais proche des côtes de Raroia.

Jeudi 28 juin : A 18h, le remorqueur aito, qui avait appareillé de Papeete dans la nuit de mardi à mercredi, a rejoint le cargo Thorco Lineage pour le prendre en charge. L’opération de prise en remorquage du cargo a été réalisée avec succès.

Les phrases du mois

"Je voulais justement remercier le public. Tout seul, on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin. Sans vous, je n'aurais pas pu réaliser mon rêve"

Vaimalama Chaves, après son élection au titre de Miss Tahiti 2018



"J’ai de grandes attentes sur la bonne volonté de Paris d’accompagner notre effort de développement"

Edouard Fritch, président de la Polynésie française


L'actu en image

Juin 2018 dans le rétro : un mois marqué par l’élection de Miss Tahiti 2018, Vaimalama Chaves
La Polynésie a choisi le 22 juin sa nouvelle ambassadrice en la personne de Vaimalama Chaves.

Le chiffre du mois

12.5 millions de francs
Un Polynésien remporte 12,5 millions de francs au Loto en trouvant les cinq bons numéros.

3342
C'est le nombre de candidats polynésiens inscrits au baccalauréat en Polynésie française


Le dessin de Munoz


Rédigé par pauline stasi le Vendredi 28 Décembre 2018 à 02:30 | Lu 944 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués