Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Ivre et sans raison apparente, il agresse des gendarmes à Huahine



PAPEETE, le 16 mars 2017 - Un homme de 24 ans était jugé ce jeudi en comparution immédiate pour avoir commis des violences sur des gendarmes alors que ces derniers tentaient de secourir la victime d'une bagarre, le week-end dernier à Huahine.


Le 11 mars dernier, vers minuit à Huahine, une patrouille de gendarmes est appelée pour une bagarre. Celle-ci a lieu dans une fête d'anniversaire. Lorsqu'elles arrivent sur place, les forces de l'ordre constatent qu'un homme est grièvement blessé. Les pompiers étant déjà pris par une autre altercation, les trois gendarmes tentent de porter secours à la victime qui est entourée d'une foule de personnes alcoolisées. C'est alors qu'un individu sort de ladite foule et lance un bout de bois de 40 centimètres sur 6 en direction des trois gendarmes.

De l'importance de la mémoire sélective

Si le jeune homme jugé ce jeudi pour ces faits en comparution immédiate a reconnu les faits, il a également expliqué qu'il était complètement ivre et qu'il se souvenait de toute la soirée, hormis du moment où il avait agressé les trois gendarmes.

Consommateur de stupéfiants et d'alcool, le prévenu était, jusqu’alors, inconnu des services de police et de justice. Inséré dans la vie professionnelle, il a indiqué devoir subvenir aux besoins de sa famille depuis le décès de son père.

Alors que le procureur de la République, rappelant que les gendarmes étaient une condition essentielle au maintien de l'ordre public, avait requis une peine de 8 mois de prison ferme, le tribunal a finalement condamné l'ivrogne à une peine de 8 mois de prison avec sursis et à des travaux d'intérêts généraux. Il a 18 mois pour les effectuer. Sans quoi, il sera alors incarcéré à Nuutania.

Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 16 Mars 2017 à 17:41 | Lu 2804 fois







1.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 17/03/2017 08:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oui, n'attaquer pas même un douanier fantôme sur coup monté "mais" en Rolls-Royce Silver Spur, c'est 1 an ferme en 2010 et en première instance coloniale hihihihihihihi Là c'est carrément la déflation avec 8 mois "assortis" (sic) du sursis... hohohohohoho rollstahiti@gmail.com

2.Posté par Lebo RORO le 17/03/2017 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Remettre à l'école le respect pour les gendarmes ☺

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 19:41 French blue contre-attaque et casse les prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance