Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Inondations à répétitions : un village fidjien déménage



SUVA, lundi 25 novembre 2013 (Flash d’Océanie) – Les habitants du petit village de Semo (province de Nadroga, centre-ouest de l’île principale de Viti Levu) ont entamé la semaine dernière un déménagement programmé vers des terrains situés plus en hauteur.
Cette zone, régulièrement frappée par des inondations, notamment les dernières de janvier et de mars 2013, est située en zone côtière, non loin de la ville de Sigatoka.
Cette région a aussi été durement frappée par le passage dévastateur du cyclone Evan, mi-décembre 2012.
« Nous avons bien appris la leçon des dernières catastrophes et depuis nous avons identifié un nouveau site pour le village », a confié Rusiate Natoga, chef du village, au quotidien Fiji Times.
Le programme de relocalisation, accompagné par le gouvernement fidjien, implique la construction de nouvelles maisons et la plantation de nouvelles cultures vivrières (patates douces, légumes et manioc) dans les nouvelles zones identifiées comme plus sûres et moins prônes aux inondations.
Lors de la conférence internationale consacrée aux changements climatiques (conférence des parties signataires de la convention-cadre des Nations-Unies sur les dérèglements climatiques), à Varsovie, ces deux dernières semaines, plusieurs États insulaires du Pacifique ont renouvelé à la fois leurs appels à plus d’actions de la part des grands pays émetteurs de gaz à effet de serre ainsi que, en mode dénonciation, leur amertume de voir les plus grands pays industrialisés manquer d’ambition et de volonté politiques.
Ces pays ont aussi déploré la lenteur dans le processus de mobilisation de fonds censés les aider à s’adapter aux changements climatiques dont ils sont les premières victimes désignées.
Parmi les pays les plus virulents : Nauru, Kiribati ou encore Fidji, au nom du groupe des petits pays insulaires ou du groupe intra-ONU des « 77 + la Chine », dont Suva assume depuis quelques mois la Présidence.
À l’issue de cette conférence, ce week-end, un accord aurait été trouvé, concernant un « fonds vert » sur lequel se sont engagés, côté européen, plusieurs grands pays, comme l’Allemagne ou la France.
Par ailleurs, au cours de cette même conférence, la France a été désignée vendredi 22 novembre 2013 pour présider la conférence de 2015 qui se tiendra à Paris, a précisé le ministère français des affaires étrangères via son porte-parolat.

pad

Rédigé par PAD le Lundi 25 Novembre 2013 à 05:09 | Lu 318 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués