Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Il brutalise ses beaux-parents : 4 mois ferme



Le prévenu avait rossé son beau-père et envoyé sa belle-mère au sol alors qu'ils venaient simplement visiter leur fille et leur petit-fils.
Le prévenu avait rossé son beau-père et envoyé sa belle-mère au sol alors qu'ils venaient simplement visiter leur fille et leur petit-fils.
PAPEETE, le 12 décembre 2016 - L'homme, âgé de 34 ans, était en détention provisoire depuis son interpellation après les faits, le 23 novembre dernier à Punaauia. Il était jugé ce lundi après-midi en comparution immédiate différée.

Le tribunal correctionnel a condamné ce lundi à 8 mois de prison dont 4 mois ferme avec maintien en détention un homme de 34 ans interpellé le 23 novembre dernier et placé depuis en détention provisoire pour des violences commises sur son beau-père et sa belle-mère. Ces derniers s'étaient présentés à son portail, ce jour-là, pour offrir un vélo à leur petit-fils, âgé de 2 ans. Mais leur gendre ne les avaient même pas laissé entrer, les aspergeant d'eau avec un tuyau d'arrosage avant de les brutaliser. Le beau-père, qui a reçu des coups de poing après lui avoir retiré le tuyau des mains, s'est tout de même vu délivrer 21 jours d'incapacité totale de travail. La belle-mère, elle, s'est retrouvée à terre après s'être fait tirer les cheveux. Elle a été plus légèrement blessée.

En récidive légale

Cette double agression était intervenue dans un contexte tendu entre les deux familles. Décrit comme quelqu'un d'impulsif et violent, limite paranoïaque, le jeune homme en situation conflictuelle avec ses beaux-parents semble avoir vécu leur visite chez lui comme une provocation. Sa compagne, et fille des deux victimes, a déjà déposé plainte à plusieurs reprises contre lui pour des violences conjugales, plaintes qui lui ont valu une récente condamnation devant ce même tribunal qui le jugeait aujourd'hui. Le tribunal a assorti cette nouvelle condamnation d'une interdiction d'entrer en contact avec les victimes. Son avocate a assuré au tribunal que son client avait cette fois compris qu'il était allé trop loin : "Son séjour à Nuutania depuis les faits l'a fait réfléchir".

Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 12 Décembre 2016 à 16:23 | Lu 7122 fois

Tags : TRIBUNAL





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués