Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Ice dans un bodyboard : 5 ans ferme pour "l'organisateur" des voyages à Hawaii



TAHITI, le 28 novembre 2019 - Quatre personnes étaient jugées ce jeudi en comparution immédiate pour trafic d'ice. L'initiateur du trafic a été condamné à 5 ans ferme de prison. L'affaire avait été révélée le 20 octobre dernier avec la découverte par les douaniers d'un bodyboard où étaient dissimulés 239 grammes d’ice. Au total, ce sont 700 grammes d'amphétamines, qui ont été importés au fenua entre décembre 2018 et octobre 2019 en provenance de Hawaii.

Si les affaires d'ice s'enchaînent en Polynésie, l'ingéniosité des trafiquants est à chaque fois surprenante. Cette fois-ci, ils se sont mis à la mode des loisirs nautiques. Le 19 octobre dernier, en fin de journée, les agents des douanes de l'aéroport de Tahiti-Faa’a, appuyés par une équipe de maîtres-chiens anti-stupéfiants, avaient contrôlé trois passagers en provenance de Honolulu. Le chien avait détecté une odeur suspecte lors de son passage devant un bodyboard. Et le flair des chiens ne ment pas, lui... En passant le bodyboard aux rayons X, les douaniers découvrent cachés dans la planche plusieurs sachets contenant 239 grammes d'ice. La valeur est estimée à la revente sur le marché polynésien à 33,46 millions de Fcfp.

Si cette prise est indéniablement importante, elle va conduire au démantèlement d'un trafic mené par un Polynésien d'une trentaine d'années. Au total, ce seront pas moins de 700 grammes d'ice, qui seront rapportés de Hawaii au cours de trois voyages entre décembre 2018 et octobre 2019.

DES SOI-DISANT "AMIS"

Mais comme souvent dans ces affaires-là, il y a un "leader". Celui qui a l'idée, qui organise, celui qui finance les billets d'avion, les chambres d'hôtels, les locations de voiture... Et forcément, ce "leader" n'agit pas seul et fait appel à des complices, des soi-disant amis ou des "amis fantoches", dira la procureure. Certains jouant des rôles plus ou moins importants dans ce trafic où le mensonge semble être roi.

Tout d'abord, les deux hommes interpellés à ses côtés le 20 octobre. Les deux fautifs ont participé au troisième et ultime voyage. L'un parce qu'il "baragouine" un peu l'anglais et l'autre, car il détenait une carte de crédit, mode de paiement très pratique pour louer une voiture au pays de l'oncle Sam.
Puis, un autre complice fait son apparition : une femme. Elle sera interpellée un peu plus tard par la DSP. Cette trentenaire, grande consommatrice d'ice, a un atout majeur, elle parle très bien anglais. Elle va effectuer les deux premiers voyages à Hawaii. Le premier, en compagnie de son fils de 16 ans. Elle y trouvera un dealer américain et rapportera 56 grammes au fenua. Le second voyage, elle le fera en compagnie de la tête du trafic. Car pour ce second séjour, le "leader" n'y va pas que pour faire du bodyboard. Il a de grandes ambitions en matière de trafic. Ils rapporteront de ce voyage 400 grammes, dissimulés, déjà dans un bodyboard.
Le leader du trafic a été condamnée à 5 ans de prison, la femme a été condamnée à 4 ans, dont un an avec sursis. Le traducteur amateur à 3 ans de prison, dont un avec sursis. Le détendeur de la carte de crédit a, lui, été condamné à deux ans de prison dont un de sursis, avec mise à l’épreuve de 2 ans, mais sans maintien en détention le concernant.
Par ailleurs, ils ont été condamnés à payer une amende solidaire de 97 300 000 fcfp.

Rédigé par Pauline Stasi le Jeudi 28 Novembre 2019 à 18:08 | Lu 5141 fois

Tags : ICE





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Janvier 2020 - 18:46 Un syndicat pour les coiffeurs

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019