Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Huit mois ferme pour l’(es)croque-mort



Huit mois ferme pour l’(es)croque-mort
PAPEETE, le 23 juillet 2019 - Un quadragénaire a été condamné ce mardi par le tribunal correctionnel pour escroquerie. L’homme, qui se faisait passer pour le dirigeant d’une entreprise de pompes funèbres, avait arnaqué plusieurs personnes en leur faisant payer une formation professionnelle en contrepartie d’un emploi. Il a écopé de 10 mois de prison ferme.

L’homme qui a comparu ce mardi devant le tribunal correctionnel n’est pas un inconnu de la justice puisqu’il a récemment été jugé pour homicide involontaire. Le 2 juin dernier, il avait mortellement fauché un adolescent à Paea alors qu’il se trouvait en état d’ébriété. Pour ces faits, il a été condamné à 18 mois de prison ferme le 4 juillet dernier.

Ce matin, le prévenu était cette fois jugé pour escroquerie. En 2016 et 2017, ce père de famille avait laissé des petites annonces dans des grandes surfaces afin de recruter du personnel pour une entreprise de pompes funèbres dont il était soi-disant directeur. Il avait ensuite demandé aux candidats, qu’il rencontrait sur des parkings au volant d’un corbillard en costume, de lui donner des sommes d’argent afin qu’ils aillent se former en Nouvelle-Zélande. Trois personnes avaient été arnaquées. Elles se sont toutes constituées parties civiles.

Le multirécidiviste a écopé d’une peine de 18 mois de prison dont 8 avec sursis et d’une mise à l’épreuve de deux ans avec l’obligation de rembourser ses victimes.

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 23 Juillet 2019 à 17:25 | Lu 1801 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués