Tahiti Infos

Histoire: France Mémoire, nouveau site en ligne de l'Institut de France


Paris, France | AFP | vendredi 10/12/2021 - L'Institut de France, qui regroupe cinq académies des lettres, des sciences et des arts, annonce vendredi le lancement d'un nouveau site internet, France Mémoire, dédié "à la découverte et à la compréhension" des personnalités et événements marquants de l’Histoire de France.

Inauguré cette semaine à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert, France Mémoire propose "des contenus en ligne autour de chaque anniversaire figurant au calendrier des commémorations nationales", souligne l'Institut de France dans un communiqué.

De l’avènement de Charlemagne (771) à la naissance de Madame de Pompadour (1721), du traité de Francfort (1871) à la première vaccination contre la tuberculose (1921), ces dossiers historiques rassemblent des articles, des interviews écrites ou des documents pédagogiques et historiques ainsi que des lectures d'oeuvres littéraires faites par des comédiens. Des émissions de radio en ligne interrogent également historiens et spécialistes sur les différents sujets.

Il est destiné "à tous: élèves, étudiants, enseignants, élus, collectivités territoriales, institutions culturelles, associations, journalistes et toutes personnes désireuses d’étendre leur culture ou de mieux saisir les enjeux d’un débat mémoriel dans la France actuelle", précise l'Institut.

"Le site compte à ce jour une soixantaine de dossiers, en lien avec le calendrier des anniversaires de l'année 2021. Il s’étoffera avec le temps à raison d’une cinquantaine de nouvelles dates chaque année", précise à l'AFP Yves Bruley, directeur de France Mémoire et historien à l'école pratique des hautes études (EPHE).

Au programme 2022: les 400 ans de la naissance de Molière, le bicentaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Champollion, le centenaire de la mort de Marcel Proust, les 500 ans de naissance de Joachim Du Bellay ou les 150 ans du tableau "Impression soleil levant" de Claude Monet qui donna son nom au mouvement impressionniste.

Interrogé sur la commémoration des soixante ans des "accords d'Evian" qui ont marqué officiellement la fin de la guerre d'Algérie en 1962, et ne sont pas retenus à ce stade pour 2022, M. Bruney indique que "rien n'empêche d'évoquer des évévements sur la guerre d'Algérie à l'avenir". "Nous n'avons pas le monopole de la mémoire", ajoute-t-il.

Le choix des événements et personnalités relève, précise-t-il, d'un "conseil scientifique" composé de membres des cinq académies (française, des beaux arts, des sciences, des inscriptions et belles lettres, des sciences morales et politiques) regroupées sous l'égide de l'Institut, créé en 1795, indépendant, et placé traditionnellement "sous la protection du président de la République", selon sa propre présentation.

le Vendredi 10 Décembre 2021 à 06:07 | Lu 189 fois