Tahiti Infos

Heiva i Tahiti : Après la magie du spectacle, l’angoisse des résultats


Le groupe Tamariki  (Photo Ch. Durocher- P.Duboureau)
Le groupe Tamariki (Photo Ch. Durocher- P.Duboureau)
PAPEETE, le 15 juillet 2014. Les spectateurs de la place To’ata oublient vite, emportés par la magie des chorégraphies que le Heiva est avant tout un concours. Pour les 14 groupe de danse et 15 groupes de chant de cette édition 2014 du Heiva i Tahiti la souffrance a commencé et va se prolonger jusqu'au jeudi 17 juillet, jour de la remise des prix. Dans les coulisses de To'ata, les membres du jury se réunissent déjà en grand secret. Ils débattent, analysent, épiloguent, besognent et vont devoir trancher. Une fonction que personne ne leur envie.

D'autant que le cru de cette année a été inattendu et remarquable avec des formations telles que Tahiti Ora, Temaeva qui a présenté vendredi soir un ballet sublime d'une esthétique parfaite, ou Tamariki Oparo de Rapa, un groupe qui cultive la révolte avec délectation. Ou encore les Tamariki Poerani dont l'élégance de son spectacle a séduit To'ata. N'oublions pas également le Pupu Tuhaa Pae qui a apporté de la fraîcheur dans ses créations.

Alors, comment les départager ? Sur quels critères ? D'autant que les uns ont excellé dans l'héritage culturel, la tradition, quand d’autres ont choisi d'être les précurseurs du Ori Tahiti de demain... Le jury va-t-il décerner un prix tradition et un prix création comme il l'avait instauré jadis ?

Que se soit en chant ou danse, il est évident que ces arts cherchent une nouvelle voie ; refusent d'être séquestrés dans un folklore figé. La quasi majorité des formations cette année a affiché son souhait d'évoluer, désobéissant parfois aux règles imposées. Ainsi, les danseuses entrent en scène maquillées, du rouge aux lèvres, les chorégraphes inventent des figures en toute liberté, et les orchestres font entrer des rythmes puisés dans le folklore international.

Le Heiva i Tahiti 2014 est bel et bien décidé d'aller de l'avant. Le voile du grand cru 2014 sera levé ce jeudi 17 juillet au soir avec la remise des prix. Quant à la soirée des lauréats elle donne rendez-vous aux heureux détenteurs d’un billet, car le théâtre de plein air de To’ata est comble depuis longtemps, ce samedi 19 juillet. Une nouvelle soirée a été programmée le 25 juillet au soir à To'ata qui rassemblera cette fois les meilleurs secondes formations de chant et danse de ce festival.


Le groupe Temaeva était vendredi soir en scène à To'ata (Photo Ch. Durocher- P.Duboureau).
Le groupe Temaeva était vendredi soir en scène à To'ata (Photo Ch. Durocher- P.Duboureau).

Rédigé par C.D le Mardi 15 Juillet 2014 à 13:58 | Lu 1988 fois