Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Haurai, le visage qui fait rire plus de 4 800 personnes sur les réseaux sociaux



PAPEETE, le 13 janvier 2019 - Il gère la page de Tahitianmemes (à lire Tahitian Mim's), où il propose des vidéos hilarantes. Sa spécialité, un visage et une voix déformés pour relater ses expériences de la vie. Aujourd'hui, Haurai a accepté de dévoiler son visage. Le jeune homme aimerait que les Polynésiens prennent le temps de rigoler, en laissant derrière eux les problèmes quotidiens. Rencontre.

Haurai Tarati a 21 ans et il vit à Faa'a. Avec un Baccalauréat Comptabilité Gestion en poche, le jeune homme passe des concours pour tenter de se faire une place dans la fonction publique. Actuellement à la recherche d'un emploi, Haurai ne perd pas espoir pour autant.

Et lorsqu'on le rencontre, le temps passe vite, tellement sa gaieté et son humour font du bien au moral. Il a cette aisance à vous transmettre ce bien-être qui vous permet de vous évader le temps d'un instant.

Amoureux de la vie, de sa culture et de son pays, Haurai n'était pas prédestiné à devenir humoriste. Et voilà qu'il y a deux mois, il a créé sa page "Tahitianmemes" (à lire Tahitian Mim's NDLR). "Tahitian parce que je voulais faire quelque chose de local et "meme" (à lire mim) pour faire un rapprochement avec les buzz américains. Le "meme" est une vidéo ou une photo un peu controversée et qui fait le buzz sur le net", explique-t-il.

Et c'est une de ses amies qui l'a poussé à se lancer : "Je partageais avec elle des "meme", et on avait commencé à faire des montages locaux. Un jour, elle me dit : 'Waow, tu fais carrément rire. Ça serait bien de partager avec les gens'. Du coup, j'ai commencé avec un peu d'appréhension tout de même, et j'ai vu que petit à petit, les gens aimaient ce que je faisais".

Et comment passer à côté de ses vidéos. Aujourd'hui, Tahitianmemes a plus de 4 800 followers et ce qui différencie les vidéos de Haurai aux autres, c'est le personnage qu'il utilise pour faire passer ses messages. Le jeune homme se sert d'un visage déformé que l'on trouve sur Snapchat, avec une voix aigüe. Et la recette est toute trouvée, puisque ses vidéos sont de plus en plus partagées sur les réseaux sociaux. "Cette tête fait rire tout le monde et avec la voix et les blagues en plus, c'est un bon mélange, parce que nous, les tahitiens, on a l'humour facile", indique Haurai Tarati.

Et de poursuivre : "Je ne cherche pas à être célèbre. Je veux juste partager mes histoires et ça me fait plaisir de lire les messages des personnes qui aiment ce que je fais. Certains me disent qu'ils sont heureux de voir mes vidéos, après avoir passé une journée assez triste".

Depuis la création de sa page, Haurai a fait cinq voire six vidéos, dont la plus partagée qui relate un échange entre lui et sa mamie. "Ma mamie me dit avec quel genre de fille, il faut que je sorte. Et j'ai rajouté le MMA : "Mā te fare, Mā te piripou e 'Ama te mā'a"."

Et la mixture marche bien sur Facebook. "Je m'inspire de tous mes souvenirs d'enfance. Ce que je raconte dans mes vidéos, ce n'est pas forcément ce que j'ai vécu. Mais, ça englobe un peu mes souvenirs d'enfance qui me sont chers et que j'aimerai peut-être revivre à nouveau."

En tout cas, Haurai a plusieurs idées en tête pour ses prochaines vidéos. Voici son message aux Polynésiens : "La vie est dure et c'est vrai que les Polynésiens en ont marre de tous leurs soucis. J'ai remarqué, surtout ces dernières années, qu'on peut démarrer au quart de tour pour un oui ou pour un non. Donc, à travers mes vidéos, je voudrai dire aux gens de prendre le temps de se poser un moment et de rigoler. Il faut laisser les pe'ape'a derrière et avancer avec le sourire polynésien."

Parmi ses humoristes préférés, on retrouve "Papa Tihota" et les "Pukan'a Prada". Mais, Haurai hésite encore à faire de la scène. "Ce sera différent et il n'y aura pas snapchat" (rires).

Pour l'heure, le jeune homme continue son petit bout de chemin et le plus important pour lui est de donner le sourire à tous les Polynésiens.

Bonne continuation Haurai !


LA PAROLE À

Haurai Tarati, 21 ans
Auteur de la page "Tahitianmemes"

"Mon objectif est de réunir les jeunes et les adultes"


"Dans mes followers, il y a toutes sortes de personnes et ce n'est pas plus mal. On a l'habitude de rester chacun dans notre coin, avec notre téléphone. On n'a plus tendance à lever la tête et à discuter avec la famille. Face à ce constat, je me suis dit qu'il fallait que je fasse des vidéos où tout le monde puisse se retrouver. Ce qui fait que les gens racontent ce qu'ils ont vu, et j'ai même des followers qui me disent qu'ils discutent, à présent, à table avec leurs parents, grâce à mes vidéos. Je ne pensais pas que cela prendrait une telle ampleur, mais c'est ce que je recherchais aussi. Au début, c'était vraiment pour le fun. Aujourd'hui, mon objectif est de réunir les jeunes et les adultes, et de montrer aux adultes que les changements apportés par les jeunes à la culture n'est pas nouveau, cela se faisait déjà auparavant. La culture évolue au fil du temps. Mais, je veux aussi montrer aux jeunes qu'il faut prendre du recul, car, changer les choses ne veut pas forcément dire évoluer. Donc, je suis plus sur le fait de créer une harmonie entre les deux. Et pour moi, un message passe mieux par l'humour. J'ai pensé aussi à faire une vidéo sur l'actualité politique. Mais, il faut que je réfléchisse bien, parce que lorsque je réalise une vidéo, je fais en sorte qu'il n'y ait pas de retour négatif, et que mon message passe bien sans blesser les personnes."


PETITE ANECDOTE

"J'ai failli ne pas venir à Tahiti Infos, parce qu'une de mes cousines a montré à mamie ma vidéo sur le MMA, et en voyant ma tête, ma mamie a paniqué. Elle m'a appelé en urgence pour me dire qu'elle avait besoin de telle ou telle plante pour faire un rā'au tahiti contre les gonflements. Je lui ai dit que j'avais déjà des rendez-vous de prévu et elle m'a dit qu'elle préférait me guérir avant que j'aille à Tahiti Infos. Je lui ai rétorqué : 'Mamie, me guérir de quoi ?', 'J'ai vu que ta tête a bien enflé et j'ai l'impression qu'on t'a piqué ce sont les cent-pieds.' J'avais déjà alors fait la moitié du chemin en direction du la Presqu'île. Heureusement que j'ai fait demi-tour, sinon, j'aurai abattu des plantes que le fenua essaye de protéger. Ça va, mamie est rassurée quand même. Mais, elle a rigolé et elle m'a dit : 'Toi alors et tes blagues, ça te manque le balai nī'au, ça se voit (rires)'."




Rédigé par Corinne Tehetia le Dimanche 13 Janvier 2019 à 12:00 | Lu 8271 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués