Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



HTJ : "Je veux faire du grand"



TAHITI, le 24 novembre 2019 - Cette semaine démarre une nouvelle exposition à la galerie Winkler. L’événement permettra aux visiteurs de découvrir la production 2019 de HTJ. L’artiste présente des peintures, sculptures mais aussi des créations numériques. Pour la première fois, il a fait de la création vectorielle. Une étape dans son parcours.

Son art est "tout le temps en mutation". HTJ l’affirme : "je suis en recherche permanente. Une recherche plus plastique que conceptuelle. Je fais évoluer ma technique". Au besoin, il interroge des professionnels, consulte des tutoriels en ligne.

Ce qui l’anime c’est le lien entre l’industrie et l’art, autrement dit : "comment l’industrie peut-elle entrer dans le processus de création ? ", explicite-t-il. Car il veut "faire du grand". Par exemple, construire un unu de 6 mètres de haut qu’il placerait sur un rond-point. Il veut utiliser des outils de l’industrie pour créer de grandes œuvres.

Peintures, sculptures et créations numériques

En attendant, il présente ses nouvelles productions cette semaine à la galerie Winkler : des peintures, des sculptures, des créations numériques. Autant de pièces qui sont des étapes dans son parcours.

Ses œuvres sont différentes de celles de l’année dernière. Comme les unu ou les objets d’artisanat (des tiki) customisés. HTJ aime changer.

Les unu sont en fait des créations vectorielles. Concrètement, HTJ a pensé leur forme et leur relief à l’aide d’un ordinateur. Ensuite, une machine s’est chargée d’usiner les pièces. Puis, la peinture a été réalisée à la main, de même que certains détails des reliefs. L’exposition compte deux œuvres de ce nouveau genre.

Elle compte aussi des posters numériques, des planches, des tableaux. À propos de tableaux HTJ constate : "il y en a plus que l’an dernier". En 2018, il avait commencé à travailler le style abstrait. "J’ai continué et suis allé plus loin, en ajoutant des éléments figuratifs."

Inspiré par le Bauhaus

HTJ fait référence, pour les tableaux, au Bauhaus, une école d’architecture et d’art née il y a un siècle tout juste et qui l’a influencé, comme de très nombreux artistes. Le courant Bauhaus se démarque par des lignes épurées et par l’utilisation de formes très géométriques. "Je l’ai appris à l’école, ça m’est resté."

"Quand on parle de Bauhaus, on pense à Kandinsky par exemple", illustre HTJ qui ajoute "je n’ai pas la prétention de me comparer à lui, c’est juste que j’ai initié mes tableaux avec des formes géométriques et des lignes." Il a dessiné des courbes, des traits, il a fait des ronds puis a trouvé des formes plus figuratives.

Il a construit ses toiles en suivant les étapes de fabrication du graff : "on trace, on remplit et on termine avec les contours et les sur-contours, on parle de outline". HTJ, a fait pas mal de tags. Ce sont des étapes qu’il a l’habitude de suivre.

Les visiteurs les plus observateurs pourront constater que la signature de l’artiste est parfois en bas de la toile, parfois sur le côté. "Dans ce cas, c’est que l’on peut la tourner et l’apprécier le haut en bas ou le bas en haut." À vous de choisir ! HTJ prend des libertés et il en offre.

Pratique

Exposition du 28 novembre au 10 décembre à la galerie Winkler.
Vernissage le jeudi 28 à 18 heures.


Rédigé par Delphine Barrais le Dimanche 24 Novembre 2019 à 19:16 | Lu 1856 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Mai 2020 - 22:27 Audition libre pour Temaru, pas plus…

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus