Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Hōkūle‘a en escale au cœur du monde polynésien



Les pirogues Hōkūle‘a et Hikianalia sont attendues ce week-end à Rangiroa et dimanche prochain à Tahiti. La Polynésie française est leur première et très symbolique escale d’un tour du monde initié en mai dernier et prévu pour s’achever en juin 2017.

"Nous avons l’honneur, alors que nous embarquons aujourd’hui pour ce voyage, de nous joindre à un mouvement global pour un développement durable", avait déclaré Nainoa Thompson, le président de la Polynesian Voyaging Society, le 17 mai dernier au moment de quitter Hilo, archipel de Haiwaii, pour un voyage de 47 000 nautiques autour du monde. "Mālama Honua nous donne l’opportunité de transmettre une connaissance ancestrale et de donner l’exemple d’une autre manière d’appréhender le monde, faite de partage et respectueuse de l’environnement".

L’enjeu du projet Mālama Honua, pour les initiateurs de ce voyage autour du monde des deux pirogues polynésiennes, est de dispenser une autre manière de voir le monde. A travers un enseignement à distance en faveur d’étudiants de tous âges : Hōkūle‘a et Hikianalia seront des salles de classe flottantes, en relation avec divers programmes éducatifs, grâce à des moyens techniques mis à la disposition par le géant de l’internet Google ; mais le projet est également porteur d'un message à visée écologique et politique. "Ce voyage à la vocation d’interpeller les communautés, à travers le monde, sur les problèmes liés au réchauffement climatique. Le projet est appelé Mālama Honua, ce qui signifie préserver la terre, mais le terme Mālama a la même signification que marama, en tahitien : informer", explique Jean-Claude Teriierooiterai, vice-président de l’association des amis de Hōkūle‘a. "De ce point de vu, il s’agit de donner le message que l’on peut aussi considérer la lutte écologique d’un point de vue traditionnel : les Polynésiens ont colonisé le Pacifique en mettant en place des solutions durables. La terre est comme une petite île que l’on surexploite mais qu’il faut penser à préserver".

Le projet Mālama Honua prévoit 85 escales à travers 26 pays jusqu’en juin 2017. Après une escale de quelques jours à Rangiroa, où elles sont attendues dimanche, les pirogues Hōkūle‘a et Hikianallia toucheront Tahiti le 22 juin prochain. Une grande cérémonie officielle d’accueil est organisée sur la plage de Paofai avec Orero, spectacles de danse et échanges de cadeaux. Tahiti vers où Hōkūleʻa avait réalisé son premier voyage en 1976.

En mai 1976, la pirogue double Hōkūle‘a avait franchi les 5370 kilomètres entre Hawaii à Tahiti sans instrument de navigation, en 33 jours et sans problème. Elément clé d'une prise de conscience identitaire à Tahiti, l’expérience fût déterminante pour étayer l’origine asiatique du peuple Polynésien à une époque où certains anthropologues soutenaient encore la thèse d’une colonisation du Pacifique "à la dérive" en provenance des côtes d’Amérique.

Sur la base d’une connaissance recueillie auprès du pêcheur micronésien Mau Piailug, qui maîtrisait les anciennes techniques de navigation polynésienne fondées sur l’observation des étoiles et du milieu marin, l’anthropologue hawaiien Ben Finney, fondateur de la Polynesian Voyaging Society, avait mis sur pied ce voyage historique jusqu’à Tahiti et déterminant pour la compréhension du peuplement du Pacifique.

Une école est née de ce premier voyage, où sont enseignées les techniques de navigation polynésiennes ancestrales. Le projet Mālama Honua est animé par ses étudiants actuels et anciens.

Les pirogues seront à Raiatea, le 14 juillet, où une cérémonie hautement symbolique doit avoir lieu sur le marae Taputapuatea. Les hawaiiens sont porteurs d’une pierre de leur archipel qui sera déposée au cours d’une cérémonie sur le lieu de culte.

C’est à partir de Taputapuatea aussi que les deux pirogues débuteront leur voyage autour du monde, d’abord en direction des îles Cook. "Taputapuatea était un centre culturel dans l’ancien temps", commente Jean-Claude Teriierooiterai. "Autrefois, toutes les migrations partaient de ce marae". Taputapuatea sera également le lieu symbolique d’arrivée du projet projet Mālama Honua, en juin 2017.

La position des pirogues sur le site : ICI

Cérémonie d'accueil à Rangiroa

Une grande cérémonie d’accueil aura lieu le lundi 16 juin à la plage publique d’Avatoru à 10 heures. Elle est organisée par la commune et par la population de Rangiroa. L’association Haveke Teretere ira à la rencontre de Hōkūle‘a et de Hikianalia à bord de leurs pirogues à voile ainsi que la nouvelle grande pirogue double Rangi.

Des ‘orero d’accueil, des chants et des danses sont prévus, auxquels répondront les Hawaiiens.

Un grand tama’ara’a d’accueil sera ensuite offert aux équipages par la population à midi.

Les élèves des écoles et du collège sont attendus sur la plage, ils participeront à des échanges avec les équipages sur les thèmes de la navigation sans instrument et de Malama honua, la préservation de notre environnement selon des concepts traditionnels.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 13 Juin 2014 à 13:23 | Lu 891 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués