Tahiti Infos

Guadeloupe: près de 600 personnels soignants sur le point d'être suspendus sur le territoire


Carla BERNHARDT / AFP
Carla BERNHARDT / AFP
Pointe-à-Pitre, France | AFP | jeudi 21/10/2021 - En Guadeloupe, l'agence régionale de santé a annoncé que la suspension de près de 600 soignants qui refusent l'obligation vaccinale "était en cours", lors du point presse hebdomadaire sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19.

Pour la catégorie des soignants en libéral, ce sont "672 courriers de mises en demeure" qui ont été envoyés, et "200 régulations ont été faites". A l'heure actuelle, "55 suspensions" ont été prononcées, a précisé mercredi soir la directrice générale de l'ARS, Valérie Denux. 

"Dans les établissements de santé, 673 courriers ont été envoyés, et "à peu près 500 suspensions sont en cours sur l'ensemble des établissements", a-t-elle également annoncé. "Nous travaillons en trois groupes, (...) pour éviter de déstabiliser" l'activité de soin, a précisé Mme Denux. 

Dans les établissements médico-sociaux, 187 courriers ont été envoyés et 12 suspensions sont prononcées, selon la même source. 

Ces suspensions se font de manière "progressive et pédagogique" a également affirmé la directrice générale de l'ARS, et si "certains (soignants) nous disent qu'ils ne sont pas pour (la vaccination), d'autres ne donnent pas leur justificatifs", ce qui occasionne des "discussions avec eux". 

Au final, l'ARS se félicite d'"une phase plutôt positive": environ 66% des personnels soignants sont désormais vaccinés en Guadeloupe, contre quelque 30 à 40% dans les semaines précédentes. 

Sur l'île, les indicateurs sont désormais très en baisse, avec des indicateurs sous les seuils d'alerte, bien que le virus "continue de circuler", rappellent les autorités. 

En conséquence, les restrictions sanitaires devraient s'alléger, avec un recul du couvre-feu à 23 heures, d'ici la fin de semaine. D'autres mesures seront levées (comme l'accès aux plages notamment) dans le courant de la semaine prochaine, a indiqué le préfet de région Alexandre Rochatte. 

Le pass sanitaire s'appliquera dans les établissements recevant du public dès le premier client à partir de vendredi en Guadeloupe.

Sur l'île voisine de Saint-Martin, le pass sanitaire sera également appliqué vendredi, mais seulement pour "les établissements et les manifestations qui accueillent plus de 30 personnes", a indiqué la préfecture de Saint-Martin. Cela permettra, selon elle, de "préparer la saison touristique 2021/2022 avec un niveau de sécurité sanitaire satisfaisant".

le Vendredi 22 Octobre 2021 à 06:44 | Lu 564 fois