Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Grippe : vaccin gratuit pour les personnes vulnérables



PAPEETE, le 3 novembre 2014 - Nous entrons dans la saison des pluies, et avec elle le retour de la grippe saisonnière et des campagnes de vaccination. Il est temps car le bulletin de veille sanitaire de la semaine dernière, publié ce lundi 3 novembre, fait état d'une "Importante augmentation des syndromes grippaux (Virus type B probable)".

Si cette maladie est généralement bénigne, elle présente un danger pour certaines populations : très jeunes enfants, personnes âgées, personnes souffrant de certaines maladies chroniques, personnes obèses ayant un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40kg/m², personnes immunodéprimées, femmes enceintes quel que soit le trimestre de grossesse.

La seule arme contre cette maladie : le vaccin. Le gouvernement lance donc une grande "campagne de vaccination contre la grippe en Polynésie française" du 30 octobre 2014 au 31 janvier 2015. Le vaccin sera gratuit pour les personnes à risque et les professionnels de santé. 16 800 doses de vaccin seront disponibles pour la population cible cette année.

Le budget de la direction de la santé pour cette opération est d’environ 9 millions Fcfp. Par communiqué, elle précise que i["les vaccins contre la grippe saisonnière disponibles en Polynésie sont des vaccins trivalents inactivés, sans adjuvant, qui contiennent les antigènes des trois virus grippaux les plus susceptibles de circuler cette saison : deux souches de virus A [A(H1N1) et A(H3N2)] et une souche de virus B."]i

Grippe : vaccin gratuit pour les personnes vulnérables
La direction de la santé publie également un QCM sur les idées reçues concernant la grippe :

Stop aux idées reçues sur la vaccination contre la grippe saisonnière

La grippe n’est pas une maladie grave. Faux !
La grippe est une maladie contagieuse qui guérit spontanément le plus souvent. Cependant, elle peut entraîner des complications sérieuses et être dangereuse pour certaines personnes fragiles. Elle est responsable d’un nombre variable de décès chaque année. Si vous avez un risque de développer des formes compliquées ou graves de grippe, il est recommandé de vous faire vacciner.

Le vaccin contre la grippe saisonnière n’est pas efficace. Faux !
Le vaccin n’assure pas une protection à 100 %, mais la vaccination contre la grippe (notamment des personnes particulièrement fragiles) permet de diminuer les risques de complications et de formes graves. La mortalité liée à la grippe a diminué avec l’introduction de la vaccination.

Le vaccin contre la grippe est dangereux. Faux !
Les effets indésirables des vaccins sont connus et il est bien plus dangereux d’avoir une grippe que de se faire vacciner.
La plupart des effets secondaires locaux (douleur, inflammation au point d’injection) ou généraux (fièvre, malaise général) sont transitoires et bénins.
Le risque de survenue d’effets secondaires graves liés au vaccin comme le syndrome de Guillain Barré reste très inférieur au risque de complications graves, directement liées à la survenue de la grippe elle-même (dont le syndrome de Guillain Barré).

Le vaccin contre la grippe saisonnière contient un adjuvant. Faux !
Les vaccins contre la grippe saisonnière disponibles sur le marché ne contiennent pas d’adjuvant.

J’ai été vacciné l’année dernière donc je n’ai pas besoin de me refaire vacciner cette année. Faux !
La composition du vaccin contre la grippe saisonnière est actualisée tous les ans car d’une année à l’autre, les virus qui circulent peuvent être différents. Le vaccin est dirigé contre les 3 types de virus qui ont le plus circulé durant l’année précédente et qui sont donc susceptibles d’être présents lors de l’année suivante. Le vaccin de cette année est identique à celui de l’an dernier. Ainsi, même si vous avez été vacciné l’année dernière, vous ne serez peut-être pas protégé cette année. Il faut donc se faire vacciner de nouveau contre la grippe saisonnière cette année, pour être protégé au mieux et protéger mon entourage.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Lundi 3 Novembre 2014 à 10:39 | Lu 2312 fois

Tags : GRIPPE, SANTE, VACCIN






1.Posté par Durand-U le 03/11/2014 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

- Emmanuel DUTOIT - directeur médical du pôle vaccination de l'institut PASTEUR :

"C'est vrai que le vaccin contre la grippe n'est pas efficace à 100 %.
Au delà de 65 ans, compte-tenue de la diminution d'efficacité du système immunitaire, le vaccin n'est efficace disons, qu'à 50 / 60 %."

Source : https://www.youtube.com/watch?v=A_nwhFSc9A4


- Grippe : seuls 3 Français sur 10 prévoient de se faire vacciner

http://www.mypharma-editions.com/grippe-seuls-3-francais-sur-10-prevoient-de-se-faire-vacciner

- « Les médecins devront surveiller les effets secondaires » (du vaccin contre la grippe A/H1N1) ; par CARMEN KREFT-JAÏS, chef du département de pharmacovigilance à l'Afssaps

Source : http://www.leparisien.fr/societe/les-medecins-devront-surveiller-les-effets-secondaires-04-09-2009-627210.php

[…] Or, des effets secondaires graves sont possibles, comme l'a montré l'apparition de 1 000 cas d'une maladie neurologique grave appelée Guillain-Barré aux Etats- Unis, en 1976.

A l'époque, 30 personnes sont mortes, à la suite d'une vaccination massive de 45 millions d'Américains contre la grippe A, entraînant l'arrêt de la campagne de vaccination par le président Gérald Ford. […]


[…] L'expérience que nous...

2.Posté par Tahiti le 04/11/2014 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le vaccin contre la grippe provoque 5,5 fois plus
d’infections respiratoire
L’étude à laquelle nous faisons allusion révèle l’absurdité de la « science » vaccinale. Cette étude sur le vaccin antigrippe revendique une réduction des risques parce que le vaccin permet le développement d’anticorps et ce, en dépit du fait que le vaccin ne réduit pas la possibilité de contracter la maladie, et a comme autre résultat de provoquer, 5,5 fois plus de cas de la maladie.

Seriez-vous intéressé de recevoir un vaccin qui vous ferait courir un risque 5,5 fois plus élevé de faire la maladie ? Si vous prenez le vaccin contre la grippe saisonnière, c’est exactement ce que vous faites. Le vaccin trivalent contre la grippe a comme conséquence de provoquer 5,5 fois plus de troubles respiratoires, comme le confirme une étude publiée dans Clinical Infectious Diseases.

L’étude est particulièrement remarquable car elle a été réalisée en double aveugle avec contrôle placebo. En outre, les chercheurs ont utilisé une solution saline comme placebo, donc un placebo véritablement inactif pour ce vaccin trivalent contre la grippe. La plupart des études sur les vaccins utilisent des placebos actifs qui contiennent d...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués