Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


GB : Google s'engage à financer une association luttant contre la pornographie infantile



GB : Google s'engage à financer une association luttant contre la pornographie infantile
LONDRES, 12 juin 2013 (AFP) - Google, pressé par le Premier ministre britannique David Cameron de renforcer la lutte contre la pornographie infantile sur Internet, s'est engagé mercredi à verser un million de livres (1,2 million d'euros) à une association britannique oeuvrant dans ce domaine.

The Internet Watch Foundation (IWF), chargée de surveiller la Toile pour permettre le retrait d'images ou de vidéos relevant de la pornographie infantile, a indiqué que ce don, versé sur quatre ans, lui permettrait d'employer cinq personnes de plus.

Ce geste est une réponse aux demandes formulées par David Cameron, qui a appelé samedi les sociétés internet et les moteurs de recherche à "utiliser leurs extraordinaires capacités techniques pour faire plus afin de nous débarrasser de ces images abjectes".

"L'IWF est un partenaire essentiel dans notre combat pour débarrasser internet de ces contenus illégaux, il nous fournit des listes de pages web que nous bloquons dans les résultats de recherche", a expliqué Scott Rubin, directeur de la communication de Google.

Google contribue déjà au fonctionnement de l'association, à hauteur de 20.000 livres par an (23.000 euros), aux côtés d'autres géants des communications comme BT, Vodafone, Sky, Telefonica et EE.

Le ministère britannique de la Culture a salué ce geste, mais estimé qu'il s'agissait "juste d'un premier pas".

La secrétaire d'Etat à la Culture Maria Miller, également en charge de la sécurité sur l'internet, a convoqué les représentants de plusieurs géants du web dont Google et Facebook à une rencontre le 17 juin, pour les entendre sur les mesures adoptées pour réguler leurs contenus.

La Grande-Bretagne a été récemment émue par deux procès retentissants concernant des meurtres d'enfants à caractère sexuel, qui ont révélé que les meurtriers de deux petites filles, April Jones (5 ans) et Tias Sharp (12 ans), étaient des habitués de la pornographie infantile en ligne

Rédigé par () le Lundi 17 Juin 2013 à 05:10 | Lu 366 fois






1.Posté par Roro LEBO le 18/06/2013 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
La pollution porno existe depuis toujours, elle est plus rapide aujourd'hui avec accès pour la jeunesse "stérile",
c'est sûr!☻☻

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies