Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Frictions diplomatiques entre Suva et Port-Moresby



SUVA, mardi 10 décembre 2013 (Flash d’Océanie) – La communauté diplomatique de la capitale fidjienne Suva est en émoi ces derniers jours à la suite de l’annonce de la part du gouvernement hôte, celui de Fidji, de ne pas reconnaître la nomination de l’ambassadeur (Haut-commissaire) papou Peter Eafeare au très protocolaire et honorifique titre de « Doyen du Corps diplomatique ».

Cette nomination avait eu lieu récemment, en vertu de l’ancienneté de ce diplomate parmi tous les chefs de missions présentes en résidence dans la capitale de l’archipel.
Le gouvernement papou s’étant vu signifier un refus de la part de Suva de reconnaître cette nomination, M. Eafeare aurait depuis été « rappelé » par son gouvernement, pour « consultations », rapporte mardi le quotidien papou Post-Courier.

Interrogé à ce sujet par la presse locale, le Premier ministre papou, Peter O’Neill, a avoué ne pas savoir exactement pour quelles raisons son diplomate aurait pu faire l’objet de ce genre de rejet.
Ce froid entre les capitales des deux plus grandes économies du Pacifique insulaire (et deux membres prééminents du Groupe Mélanésien Fer de Lance) intervient quelques jours seulement après que M. Eafeare ait figuré parmi les finalistes candidats au poste de Directeur Général de la Communauté du Pacifique.
Par ailleurs, les relations entre Suva et Port-Moresby ont été ostensiblement chaleureuses ces derniers mois, sur fonds d’échanges économiques et d’importants investissements, à la fois d’entreprises fidjiennes en Papouasie-Nouvelle-Guinée et d’entreprises ou institutions papoues à Fidji (pour des projets en cours comme la rénovation, quasiment achevée, du Grand Pacific Hotel à Suva ou encore l’agrandissement d’un complexe hôtelier à Pacific Harbour, dans la grande banlieue de la capitale).

La Papouasie-Nouvelle-Guinée, par la voix de son Premier ministre Peter O’Neill, a ces derniers mois promis une enveloppe conséquente (plusieurs dizaines de millions de dollars) en guise de participation aux frais prévus par Fidji pour la tenue d’élections générales en septembre 2014.

pad

Rédigé par PAD le Mardi 10 Décembre 2013 à 06:38 | Lu 359 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus