Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Free dévoile mardi ses offres de téléphonie mobile



Free dévoile mardi ses offres de téléphonie mobile
PARIS, 9 janvier 2012 (AFP) - Free lance mardi son offre de téléphonie mobile, comme il l'annonce en première page d'un site créé pour l'occasion (http://mobile.free.fr/) après des semaines de rumeurs et de spéculations tous azimuts sur des tarifs censés "diviser" les prix par deux.

M. Niel, amateur de références codées, a confirmé cette annonce dans l'après-midi avec un "tweet" guerrier: "Les sanglots longs des violons de l'automne bercent mon coeur d'une langueur monotone", en référence au code utilisé par les alliés pour le débarquement du 6 juin 1944 sur les côtes normandes.

Iliad, maison mère de l'opérateur Free, avait lancé lundi matin des invitations aux journalistes pour une conférence de presse qui aura lieu mardi, sans toutefois en préciser le motif.

Free, détenteur de la quatrième licence de téléphonie mobile après Orange, SFR et Bouygues, a l'obligation de dévoiler ses offres commerciales d'ici le 12 janvier, échéance fixée par l'Autorité des télécoms, l'Arcep.

L'opérateur remplit depuis plus de trois semaines les conditions réglementaires pour la mise sur orbite de cette offre fiévreusement attendue, avec un niveau de déploiement 3G de 27%.

Depuis vendredi, une note est apparue sur l'écran télévisé des abonnés à la box internet de Free, la freebox, les invitant à faire les premières démarches en vue de changer d'opérateur... pour les offres Free Mobile.

De nombreux medias et observateurs avaient parié sur la publication de ces offres avant Noël, mais cette date passée, les rumeurs se sont multipliées à travers les blogs et medias spécialisés sur ces forfaits très attendus car le PDG d'Iliad Xavier Niel promet, depuis 2008, de "diviser par deux la facture des Français" en téléphonie mobile.

- Un "arsenal de rispostes commerciales" -

Les tarifs de la téléphonie mobile ont cependant déjà fortement baissé avant même l'arrivée de Free.

Orange, Bouygues Telecom et SFR ont lancé ces derniers mois des offres non seulement moins chères mais répondant mieux à la segmentation du marché en prenant en compte les personnes qui ne souhaitent pas changer de mobile pour faire des économies ou celles qui ne veulent pas être engagées pour une période donnée.

Les opérateurs attendent donc de pied ferme ce nouvel entrant. Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, a ainsi assuré la semaine dernière dans la presse que son groupe avait "tout un arsenal de ripostes commerciales prêtes pour répondre très rapidement aux offensives" de Free. Il s'est également dit prêt à jouer sur les prix de ses offres si nécessaire.

La concurrence a également inventé de nouveaux services comme les offres "quadruple play" d'abonnements groupés fixe-mobile-internet-télévision moyennant une baisse du tarif glogal.

Free, qui dispose déjà d'une base de près de 4,8 millions d'abonnés internet, est très attendu sur ce créneau.

Mais l'entreprise de Xavier Niel arrive sur un marché mature, où la concurrence est nombreuse si l'on prend en compte les MVNO, ces petits opérateurs sans réseau propre comme Virgin Mobile ou La Poste Mobile.

De plus, les coûts d'infrastructure ne sont pas négligeables: "de l'ordre d'un milliard d'euros", selon un expert du secteur. A titre de comparaison, Free avait débarqué dans l'internet à ses débuts, alors qu'il s'agissait "d'un marché jeune où il y avait de la place pour l'innovation", relève un autre analyste.

Rédigé par Par Emmanuelle TRECOLLE le Lundi 9 Janvier 2012 à 06:30 | Lu 428 fois






Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies