Tahiti Infos

Frédéric Dock réélu président du Medef


Tahiti, le 31 mars 2022 – Le président du Medef Polynésie, Frédéric Dock, a été réélu jeudi soir pour deux ans à la tête de l'organisation patronale. Le Medef qui entend, pour l'année électorale à venir, mettre les candidats aux élections face à son programme et leur demander "de s'engager pour la suite".
 
Le Medef Polynésie a procédé, jeudi soir au Baroof à Papeete, à son assemblée générale ordinaire de renouvellement du bureau de l'organisation patronale. Élu en 2020 président du Medef Polynésie, le directeur de Cegelec, Frédéric Dock, a été réélu pour deux ans à la tête d'un bureau inchangé constitué des quatre vice-présidents, Olivier Kressmann, Thierry Mosser, Florence Darnon et Gaël Lamisse et du trésorier Marc Stuhlfauth.
 
Les candidats face au programme du Medef
 
"C'est le même bureau qui a fait un gros travail pendant deux ans sur les aspects économiques, sociaux, allant du travail, à l'insertion, à la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), à travers notamment le livre blanc sur le code du travail, le plan de relance ou la réglementation sur l'insertion au sens large", a déclaré Frédéric Dock à l'issue de l'assemblée générale. "Aujourd'hui, nous tenons à valoriser ce travail alors que nous abordons une période électorale, qu'elle soit législative ou territoriale, pour mettre les prochains candidats face au programme du Medef."
 
L'organisation patronale s'est en effet donnée comme feuille de route pour l'année à venir de placer les futurs candidats aux responsabilités publiques en Polynésie française face aux propositions du Medef. "Ce résultat de deux ans de travail, nous allons le transmettre aux candidats pour leur demander de réagir sur nos propositions et de s'engager pour la suite en les retenant ou non", détaille le président du Medef. "Nous ne sommes plus dans un mode de sollicitation, ce que l'on a fait depuis deux ans, nous sommes dans un mode d'attente de réactions des politiques au travail et aux propositions du Medef". De quoi nourrir assurément le débat politique et économique ces prochains mois.
 


Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 31 Mars 2022 à 22:07 | Lu 2294 fois