Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Fraudes à l’immigration en Nouvelle-Zélande : Samoa et Fidji haut dans la liste



Fraudes à l’immigration en Nouvelle-Zélande : Samoa et Fidji haut dans la liste
WELLINGTON, mercredi 23 janvier 2013 (Flash d’Océanie) – Les ressortissants de plusieurs États océaniens voisins de la Nouvelle-Zélande, dont Samoa et Fidji, figurent en bonne place dans la liste établie par le gouvernement néo-zélandais en matière de fraudes à l’immigration.

En tête de cette liste, qui recense de 2002 à 2012, par pays d’origine, les fraudes détectées, notamment à l’aide de faux documents, les ressortissants de Samoa (qui représentent une importante communauté à Auckland et dans les environs) occupent la première place, selon des documents officiels des services de l’immigration publiés sous le coup de la loi relative à l’accès public aux informations.

22 Samoans ont ainsi été interceptés en situation irrégulière, pendant cette période, soit quinze pour cent du total (145 actions en justice suivies de condamnations) couvrant cette décennie.
Viennent ensuite les ressortissants d’Inde (13 condamnations), puis de Somalie (11) et Fidji (8).
Dans la plupart des 145 affaires poursuivies en justice et ayant fait l’objet de condamnations, il s’agissait de faux et usage de faux documents (128 cas), y compris de passeports.
D’autres cas concernaient l’obtention « par des moyens frauduleux » (fausses déclarations) de documents valides.

pad

Rédigé par PAD le Mercredi 23 Janvier 2013 à 06:12 | Lu 877 fois






1.Posté par beaulieu jean pierre le 23/01/2013 11:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben vi, ils y en a qui se couperaient un membre si cela pouvait leurs assurer une vie correcte, ailleurs, que dans leur petits pays souvent indépendant et dominé par la dictature ou par absence d'avenir chez eux.
La fraude découverte n'est que le sommet de l'iceberg des présences illégales en Nouvelle Zélande.

2.Posté par Tehei le 23/01/2013 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tiens, ils sont condamnés dans ce pays-là et personne ne dit rien ????
La même chose en France aurait fait couler beaucoup d'encre §

3.Posté par Teiva 33 le 23/01/2013 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y en pas tant que ça quand même qui fuit leur pays ??? 22 samoans et 8 fidgiens !!! Ils doivent être bien dans leur pays indépendant !!! Et bien tant mieux pour eux !!!

4.Posté par beaulieu jean pierre le 23/01/2013 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Teiva, comme d'ab tu confonds tout, des immigrés légaux des Fidji et des Samoa ils sont plus de 70 000 en NZ, on ne parle ici que de gens condamnés pour faux et fraude.

5.Posté par Teiva 33 le 24/01/2013 08:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu devrais calmer ta joie beaulieu, si vraiment tu me connaissais comme tu sembles le dire, tu comprendrais... Faquin !

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués