Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Formation d’un cyclone au Nord de Vanuatu



PORT-VILA, lundi 10 mars 2014 (Flash d’Océanie) – Les autorités météorologiques régionales de Fidji, compétentes pour toute la zone, ont officiellement baptisé lundi, dans la matinée (heure locale) « Lusi » une dépression tropicale située au Nord-est de l’archipel de Vanuatu et qui, depuis, gagne en intensité en suivant une trajectoire Sud-est, se rapprochant ainsi aussi progressivement de Fidji aux alentours du milieu de la semaine.
Lundi dans la matinée, Lusi se trouvait au large de l’île d’Espiritu Santo et pourrait rapidement atteindre, mardi, une force le plaçant en catégorie deux (sur une échelle de cinq).
Les îles vanuatuanes les plus directement exposées sont celles de l’extrême Nord de l’archipel, à savoir celles du groupe Banks-Torrès, mais aussi celles de Santo, de Pentecôte ou encore de Mallicolo, estiment les prévisionnistes.
Aux îles Salomon, ce sont les îles du Sud qui sont les plus menacées, y compris celles situées dans les provinces de Temotu, Makira, Rennell et Bellona, Guadalcanal et Malaïta.
Les services gouvernementaux de Vanuatu et des îles Salomon ont activé lundi le dispositif d’alerte, assorti de bulletins réguliers d’information et de consignes à ‘attention de la population.
La pression au centre de ce phénomène est estimée à 990 hPa (Hectopascal) avec des vents moyens de l'ordre de 75 kilomètres heure (et des rafales à 110) dans un rayon de 75 kilomètres autour du centre, estime le centre météo-France de Nouméa, qui ajoute toutefois que « Lusi ne devrait pas constituer de menace directe pour la Nouvelle-Calédonie »

Carte de localisation du cyclone Lusi, services de la météorologie de Vanuatu
http://unocha.us6.list-manage.com/track/click?u=26049feba1&id=b379dca7b4&e=ec9fa01c45

Selon le centre d’alerte aux cyclones de Pearl Harbour (marine américaine), toutefois, les prévisions au cours des 24 prochaines heures font état d’un gain de puissance atteignant des vents au centre de 110 kilomètres heures avec des rafales à 140.
À l’horizon +36 heures, les mêmes prévisionnistes parlent de vents de 130 kilomètres heures au centre avec des rafales à 160.
La puissance maximale évoquée serait atteinte à +72 heures (trois jours) de lundi (jeudi), avec des vents constants de 160 kilomètres heures au centre et des rafales à 195.
Après quoi, Lusi devrait progressivement perdre en puissance et se dissiper en début de week-end prochain, selon les mêmes sources.
Entre-temps, plus à L’ouest, dans la Mer de Corail, un autre cyclone a été signalé lundi : baptisé « Gillian », la vitesse des vents situés en son centre devrait culminer, en milieu de semaine, à 90 kilomètres heure en vents constants avec des rafales à 120.
« Gillian », qui emprunte actuellement une direction Sud-est à une faible vitesse (9 kilomètres heure), devrait se dissiper à partir de jeudi.
Les zones qu’il menace le plus directement sont celles situées dans le Nord de l’État australien du Queensland, en particulier dans le Golfe de Carpentarie.
Là aussi, les services de vigilance ont appelé la population à observer les consignes de sécurité en pareilles circonstances.

Rédigé par PAD le Lundi 10 Mars 2014 à 06:08 | Lu 1119 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués