Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Football - Focus sur Heimano Bourebare : " Je suis fier de mes origines "


Heimano Bourebare joue au poste de milieu de terrain. Demi Calédonien-Tahitien, Heimano a défendu les couleurs de la Polynésie lors de la Coupe du monde U20 en Egypte en 2009 ou lors de la Coupe de Confédérations au Brésil en 2013. Avec Tefana, il a été finaliste de la Ligue des champions OFC en 2012. Rencontre avec ce joueur aussi discret que talentueux.


Heimano Bourebare avait été un des hommes du match contre la Calédonie en mars dernier
Heimano Bourebare avait été un des hommes du match contre la Calédonie en mars dernier
Heimano Bourebare, 28 ans, est un joueur discret. Son palmarès est pourtant éloquent. Coupe du monde U20 en Egypte en 2009, finale de la Ligue des champions OFC en 2012 avec Tefana, victoire de la Nation’s Cup puis Coupe des Confédérations au Brésil en 2013 avec les Toa Aito...Il occupe le poste de milieu de terrain. Moins en lumière que les attaquants, les milieux de terrains sont déterminants dans le jeu.
 
En mars dernier, il a été retenu en sélection A par Naea Bennett pour affronter la Calédonie lors de deux matchs amicaux (0-0 puis 4-3 pour Tahiti). Heimano avait proposé une prestation remarquable, riche de son expérience internationale. Son équipe, Tefana, vient de terminer le championnat de Tahiti à la deuxième place, synonyme de qualification pour la Ligue des champions OFC 2019.
 
Il profite de la trêve pour participer, avec Tefana, au championnat de Tahiti de beach soccer qui se déroulera du 23 juin au 31 juillet. SB / FTF

Heimano Bourebare participera au championnat de beach soccer à l'intersaison
Heimano Bourebare participera au championnat de beach soccer à l'intersaison
Parole à Heimano Bourebare :
 
Peux-tu te présenter ?
 
« Je suis de la presqu’île mais je réside à Faa’a pour le foot. Ma mère est Tahitienne et mon père est Kanak. Mon père était footballeur comme tous ses frères. Il est venu ici à Tahiti avec la Calédonie pour jouer la Coupe de France, à l’époque contre l’équipe des Postes. Il a découvert Tahiti, il est tombé amoureux et il est resté. »
 
Tes débuts dans le football ?
 
« Depuis petit, j’ai suivi mon père à l’entrainement et j’ai tout de suite pris goût au football. J’ai commencé en club à la presqu’île à l’as Vaiotaha, un club de Pueu, ensuite j’ai évolué dans la fameuse équipe de Taravao, l’as TAC et puis j’ai intégré Tefana, j’ai signé en 2008. J’ai toujours joué au milieu. On peut dire que c’est le cœur du jeu. Tout passe par le milieu. Si le milieu n’est pas costaud, c’est un match perdu. »
 
Tu as une vie de semi-pro, peut-on dire ?
 
« Voilà, au niveau hygiène de vie, on essaye de faire ce que l’on peut. Pour ma part, je ne me prépare pas vraiment comme un professionnel. J’évite quand même les excès, il ne faut pas exagérer même si c’est pas évident. »
 
Satisfait de pouvoir retenter votre chance en Ligue des champions en 2019 ?
 
« Cette année a été difficile puisqu’on a pas pu jouer cette Ligue des champions donc là on est carrément contents de s’être qualifiés. C’était notre objectif. On ne va pas dire que le championnat tahitien est ennuyant mais quand tu prends goût à un autre niveau, tu as envie de continuer à jouer ces matchs-là. »

Heimano Bourebare a tout gagné avec Tefana
Heimano Bourebare a tout gagné avec Tefana
Ton avis sur la dernière sélection A de Naea Bennett ?
 
« C’était pas mal, avec beaucoup de nouvelles têtes. Cela a bien rajeuni la sélection. Malgré le peu de temps qu’on a eu pour se préparer pour les matchs, c’était pas mal au niveau résultat et même au niveau de l’état d’esprit des joueurs. Je pense qu’avec un peu plus de temps, on peut vraiment aller chercher quelque chose avec cette équipe, on peut faire mal. »
 
Quand tu joues contre la Calédonie, ton cœur est partagé ?
 
« C’est l’amour du football qui prend le dessus. Tahiti-Calédonie, c’est toujours des matchs serrés. C’est toujours un sacré combat entre ces deux équipes. Je me dis que le meilleur gagne. J’ai grandi ici, je suis plus Tahitien que Calédonien mais il faut être fier de ses origines. »
 
Ton programme à l’intersaison ?
 
« On se met au beach soccer, à la rame, pour changer un peu. Nos objectifs pour l’année prochaine, c’est de bien se préparer pour la Ligue des champions OFC mais aussi pour le championnat. Je remercie notre équipe pour cette année, on a eu raison de croire en nous alors que certains nous voyaient au fond du trou. Merci aux jeunes, aux anciens ainsi qu’au staff. » Propos recueillis par SB

Rédigé par SB / FTF le Jeudi 14 Juin 2018 à 13:26 | Lu 1573 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI