Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Foot féminin - Coupe du monde : Rani Perry en Russie pour un séminaire


Décidément, rien ne semble arrêter Rani Perry dans sa progression. Elle a été invitée par la Fifa pour participer à un séminaire qui se déroulera en Russie en marge de la Coupe du monde de football. Le séminaire, prévu les 27 et 28 juin, s'appelle " Capitaines d'aujourd'hui, leaders de demain ", et vise à fournir des compétences utiles sur le terrain comme en dehors.


Rani Perry est passionnée de football, sous toutes ses formes
Rani Perry est passionnée de football, sous toutes ses formes
Rani Perry n’a que 20 ans mais sa passion pour le football semble ne pas avoir de limites. Elle a monté une équipe féminine au sein de l’as Pirae en septembre 2017 qui a terminé à la deuxième place du championnat proposé par la fédération tahitienne de football. Avec son équipe de futsal Hamuta Val, elle est arrivée troisième lors du Festival des îles en mars dernier.
 
Elle joue également au beach soccer avec son équipe des Tiki Tama, nous l’avons rencontrée lors d’un entrainement en fin de semaine dernière. Elle est également une des arbitres de la fédération tahitienne de football. Elle a aussi arbitré en Nouvelle Zélande pour la confédération océanienne de football (OFC).
 
Elle a été invitée par la Fifa pour participer à un séminaire réservé au football féminin et à son développement. Le programme vise à réunir les capitaines des seize équipes participant à la Coupe du monde féminine U-20 de la Fifa qui se tiendra en Bretagne en août prochain, ainsi qu’une arbitre prometteuse de chaque fédération. Le séminaire se déroulera les 17 et 18 juin en marge de la Coupe du monde de la Fifa.
 
L’objectif du séminaire est de « fournir à ces jeunes talents des compétences supplémentaires afin qu’elles puissent surmonter tous les défis auxquels elles seront confrontées sur le terrain mais aussi de les renseigner sur les opportunités qui s’offrent en dehors du terrain. » SB / FTF

Rani Perry sera en Russie pendant le Coupe du monde
Rani Perry sera en Russie pendant le Coupe du monde
Parole à Rani Perry :
 
Quelques mots sur ton parcours ?
 
« J’ai grandi dans le quartier Perry à Pirae, un quartier familial. Je suis venue au football grâce à mon père qui est joueur de football, éducateur et arbitre. J’ai commencé à jouer à l’âge de huit ans. Après, il n’y a plus eu de football féminin donc j’ai joué avec les garçons. Je me suis tournée ensuite vers le futsal à l’âge de 16 ans. En parallèle, j’ai commencé à m’intéresser à l’arbitrage. »
 
Tes débuts dans l’arbitrage ?
 
« Mes premiers formateurs ont été Jean Claude Perrard et Alain Devienne. Il y a eu ensuite Raimana Tauotaha, Stéphane Tetauira, Yvonnick Faatau et Charles Ariiotima. Au départ c’était pour mieux comprendre le jeu, pour avoir une vision moins critique envers les arbitres. J’ai aimé faire ça donc j’ai continué. J’ai passé beaucoup de formations, mises en place par la Ftf et la Fifa tous les ans. C’est ce qui m’a permis de progresser, avec bien sûr la pratique sur le terrain. Au fil du temps, on apprend de plus en plus, de match en match. »
 
Il faut également un certain caractère ?
 
« C’est sûr qu’il faut un certain caractère, car à Tahiti on arbitre les hommes. Peut-être qu’ailleurs certaines n’arbitrent que des femmes mais ici à Tahiti, avec le manque d’arbitres, on est obligées d’essayer d’arbitrer les hommes et donc il faut s’imposer, en tous cas on essaye. On essaye de faire respecter les règles du football en faisant du mieux que l’on peut à chaque fois. »
 
Que ressens-tu à l’idée de partir ?
 
« J’ai un peu peur parce que je pars toute seule. Mais cela va me permettre de découvrir un nouveau pays. Le sujet du séminaire me parle beaucoup parce qu’ici à Tahiti on rencontre beaucoup de difficultés pour nous les femmes. Cela va me permettre de m’exprimer avec eux et d’apprendre. Merci à Kevin Stotelckamp, à Charles Ariiotima, à Moeama Mu, à Thierry Ariiotima, à mon père, à ma famille et à mes amis. » Propos recueillis par SB

Rédigé par SB / FTF le Lundi 11 Juin 2018 à 11:03 | Lu 1691 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti