Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Financement en provenance d'Abu Dhabi : le gouvernement répond à Flosse



PAPEETE, le 17 janvier 2018. Le président du Tahoeraa Huira'atira et le gouvernement échangent par médias interposés sur le protocole d'accord signé entre le P-dg d’Al Manhal et Gaston Flosse.


Depuis qu'il est revenu le week-end dernier d'Abu Dhabi, Gaston Flosse présente fièrement à la main le protocole d'accord qu'il a signé avec le P-dg d’Al Manhal International Group, Suhail Al Dhaheri.

Cet accord prévoit selon le leader du Tahoera'a Huira'atira un prêt de 500 milliards de Fcfp. Mais pour le moment, le contenu de ce document n'a pas été publié et aucun média n'a pu consulter le document. Nous avons contacté la société Al Manhal, qui nous a confirmé avoir signé un protocole d'accord sans vouloir en dévoiler plus.

Sur le plateau de TNTV dimanche, l'ancien président du Pays a indiqué que 250 milliards de Fcfp serviraient à financer des projets publics (université de la mer, la reconstruction de l'aéroport, la construction de 1000 logements sociaux..) et 250 autres milliards serviraient à financer des projets privés (Mahana Beach, la route traversière, le nouveau golf à Atimaono, le projet Ainapare du front de mer de Papeete…). Gaston Flosse n'a pas précisé quelles étaient les conditions de remboursement de cet emprunt. Il a seulement précisé que "le remboursement ne sera pas un problème" mettant en avant "la dette nucléaire", la mise en place d'un péage… pour rembourser la somme.

A la sortie du conseil des ministres ce mercredi, le porte-parole du gouvernement Jean-Christophe Bouissou a mis en garde les citoyens : "Gaston Flosse essaye de corrompre tout le monde sur le plan intellectuel tantôt il parle d'investissement, tantôt de prêts… Le niveau d'endettement du Pays est de 83 milliards de Fcfp. Il propose d'emprunter 500 milliards de Fcfp, c'est 10 fois plus que le niveau d'encours que nous avons aujourd'hui. Vous imaginez le niveau annuel de remboursement qu'on devra consentir ? S'il veut endetter le Pays à ce point-là qu'il explique quels sont les impôts que mettra en place le Tahoera'a Huira'atira pour rembourser cet emprunt auprès de son prince arabe."
Mardi, Edouard Fritch avait souligné : « Al Dhaheri ne veut pas investir chez nous. (..) Il a beaucoup d’argent, ce sont des fonds qu’il met à la disposition des gouvernements qui veulent bien lui faire des emprunts. Ce n’est pas de l’argent mis à disposition. La caverne d’Ali Baba n’existe plus. Le bon samaritain a existé à un moment donné mais je crois qu’il n’existe plus. Il n’a jamais été arabe. »

Sur son site internet, le groupe Al Manhal International indique avoir des activités diverses : investissement, la restructuration financière, le management de projets, les télécoms, les transports, les énergies renouvelables, les sports automobiles, la construction et l’immobilier…

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 17 Janvier 2018 à 16:02 | Lu 6874 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués