Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Fièvre acheteuse à l'Interconti de Moorea



MOOREA, le 16 juin 2020 - La vente du mobilier de l’hôtel Intercontinental a eu lieu ce matin à Haapiti. Alors que celle-ci devait s'étaler jusqu’à samedi, la vente de tous les lots en quelques heures a provoqué la déception, voire l’énervement de la majorité des arrivants.

En raison de sa fermeture, l’hôtel Intercontinental Moorea resort & spa a décidé de vendre le mobilier de ses chambres et de ses bungalows. Comme annoncé sur le site web de l’hôtel, une vente flash, qui a débuté ce matin, était prévu jusqu’au samedi 20 juin. Les dirigeants proposaient à cette occasion trois types de lots. Le premier lot concerne le mobilier intérieur d’un bungalow à 120 000Fcfp. Celui-ci inclus dix articles tels que des lits en 180 cm, des fauteuils, des tables basses ou encore des canapés trois places gigogne. Le second lot comprenait du mobilier extérieur d’un bungalow à 40 000Fcfp. On y trouve des transats, des petites tables basses, des tables rondes et des chaises. Pour le troisième lot enfin, c’est le mobilier de la chambre complète à 90 000Fcfp qui était mis en vente. Les personnes intéressées avaient au choix dix articles comme la table basse en osier, le mini bar, le bureau ou le fauteuil.

Avertis par le “principe du 1er arrivé, 1er servi” dans les annonces, plusieurs centaines d’habitants de Moorea ainsi que de Tahiti se sont ruées tôt le matin vers l’entrée de l’hôtel. Certains d’entre eux étaient sur les lieux dès hier en milieu de journée. Ces derniers avaient garé leur voiture le long de la route. Une file de voitures était d’ailleurs visible sur une distance de un kilomètre vers le sens de Papetoai ainsi que vers le sens de Haapiti. Tout le monde devait toutefois se soumettre à la règle émise par les dirigeants de l’hôtel pour les arrivants. Celle-ci, pour assurer la fluidité, exigeait que seules dix ventes puissent se faire en simultané. Les nouveaux arrivants devaient pour leur part rester en attente sur la route. Cette décision a finalement eu pour conséquence de provoquer quelques turbulences, certains étaient même très énervés, puisqu’il a fallu faire appel aux policiers municipaux pour contenir une foule d’arrivants très impatients d’avoir les premières places."Ils auraient dû limiter les achats "Christophe Jean, par exemple, est venu acheter du mobilier pour équiper son futur bungalow à Moorea.“C’est du n’importe quoi. On est là depuis hier 16 heures. On a même dormi dans la voiture. Ils ont dit que ce sont les dix premiers véhicules qui passent d’abord. Finalement, ils ont changé les règles puisque seules les personnes sont autorisées à entrer. Certains sont donc arrivés à l’improviste pour être devant”, s’énerve-t-il.

Les arrivants devaient se présenter à l’entrée de l’hôtel pour aller ensuite à l’intérieur acheter leur meuble. C’est finalement après leur achat qu’ils devaient venir récupérer leurs nouveaux meubles par une autre entrée de l’hôtel. Si une centaine de personnes ont eu le bonheur de pouvoir effectuer leur achat, la majorité des personnes en attente ont fait choux blanc puisque qu’on leur a annoncé dès 10 heures que tous les lots ont été vendus. “On peut regretter que certains ont pris plusieurs lots. Certains en ont pris trois voire quatre. Ce qui veut dire que les autres ne pouvaient pas en avoir. C’est dommage que les achats n’aient pas été limités. Si l’idée était de satisfaire le maximum de personnes, on n’a pas atteint cet objectif puisque de nombreuses personnes sont restées sur le carreau” a réagi Daniel Ray, un résident de Afareaitu. Les plus mécontents déclaraient même que plusieurs lots avaient trouvé acquéreurs avant ce matin. Quoiqu'il en soit, cette vente fut un succès.

Rédigé par Toatane le Mardi 16 Juin 2020 à 17:33 | Lu 3843 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 4 Juillet 2020 - 02:17 Anthony Géros, tavana fédérateur

Samedi 4 Juillet 2020 - 01:55 Teura Iriti, vainqueur par procuration ?

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus