Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Fidjiens payés par Racing: Mannix estime que ses propos "ont été déformés"



Fidjiens payés par Racing: Mannix estime que ses propos "ont été déformés"
PARIS, 26 nov 2012 (AFP) - L'ancien entraîneur du Racing-Métro, Simon Mannix, a estimé que ses propos sur un prétendu paiement de joueurs fidjiens par le club francilien pour qu'ils renoncent au Mondial-2011 avec leur équipe nationale "ont été déformés", dans un communiqué transmis lundi à l'AFP.

"A la suite de mon départ du Racing-Métro le 25 novembre 2011, j'ai participé à l'émission de radio de la Fédération internationale de rugby (IRB), Total Rugby le 26 janvier 2012 et les propos qui me sont prêtés dans cette émission doivent être précisés, car ils ont été déformés et ne correspondent pas à la réalité", déclare le technicien, aujourd'hui dans l'encadrement de la province irlandaise du Munster.

"En effet, je voulais seulement prétendre que si le Racing-Métro l'avait voulu, il aurait pu facilement indemniser les Fidjiens et remettre un chèque à ceux qui ne souhaitaient pas participer à la Coupe du monde, ceux-ci préférant parfois consolider leur carrière en club au regard de difficultés d'organisation du rugby dans les îles du Pacifique et à la superposition des compétitions internationale et nationale et de leurs calendriers respectifs", précise-t-il.

Le journal britannique The Independent avait rapporté dans son édition du 6 novembre les propos de Simon Mannix, tenus quelques mois plus tôt dans l'émission de radio de l'IRB.

Dans le cadre d'une discussion avec les anciens internationaux anglais Phil Greening et gallois Stephen Jones sur le niveau des sélections des îles du Pacifique, Mannix avait déclaré: "Le Racing-Métro avait quatre Fidjiens qui ont renoncé à aller à la Coupe du monde. Et pourquoi ont-ils renoncé à aller à la Coupe du monde ? Parce que le club leur donnait un chèque s'ils restaient ici" (à Paris).

En 2011, l'ailier Sireli Bobo et le deuxième ligne Jone Qovu, toujours présents dans l'effectif du club, avaient avancé des "raisons personnelles" pour renoncer à la Coupe des nations du Pacifique avec les Fidji, ce qui entraînait automatiquement leur non-participation à la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande pendant laquelle le Top 14 se poursuivait.

Le trois-quarts polyvalent Josh Matavesi, arrivé du club anglais de Worcester en tant que joker médical en mars 2011, avait, lui, dit vouloir "se concentrer sur son club".

L'ailier ou centre Virimi Vakatawa, au club depuis 2010, avait également pris part au début de saison 2011-2012 du Top 14 avec le Racing-Métro.

Rédigé par AFP le Lundi 26 Novembre 2012 à 05:25 | Lu 493 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus