Tahiti Infos

Fermeture de l'EAG : Une décision "violente et incompréhensible"


L'Etablissement d'achats groupé, EAG, a pour mission de centraliser les besoins puis de mutualiser les achats publics des établissements scolaires, communes et administrations du Pays.
L'Etablissement d'achats groupé, EAG, a pour mission de centraliser les besoins puis de mutualiser les achats publics des établissements scolaires, communes et administrations du Pays.
Tahiti, le 13 octobre 2021 - La direction de l'Établissement d'achats groupé (EAG) a réagi à la fermeture prochaine de l'établissement. Une "terrible nouvelle, soudaine, violente, incompréhensible et pour laquelle nous n'avons pas été préalablement consultés", indique la direction de l'EAG.  L'établissement laissera sa place en juin 2022 à la Direction de la commande publique. 

Mis en place en 1985, l'Établissement d'achats groupé (EAG), considéré comme la "centrale d'achat" des établissements scolaires, des administrations et services du Pays, fermera définitivement ses portes en juin 2022, pour laisser à la place à un nouveau service administratif dénommé Direction de la commande publique. 

Une fermeture qui inquiète la direction de l'EAG, un établissement placé sous tutelle du ministère de l'Éducation et de la modernisation des administrations. "Cette décision vient de tomber comme un couperet sur nos vies, nos familles et nos carrières, malgré tous nos efforts ces trois dernières années, nos résultats excédentaires et notre bon fonctionnement, sans qu'aucune explication ne nous soit fournie", écrit la direction dans un mail transmis à l'ensemble de ses fournisseurs et collaborateurs. "Il s'agit pour l'équipe EAG d'une terrible nouvelle, soudaine, violente, incompréhensible et pour laquelle nous n'avons pas été préalablement consultés (...) Vous entendrez des petits potins fabriqués pour ternir l'établissement et tenter de justifier sa fermeture." 

Reclassement des employés 

Se pose ensuite la question du sort des 14 employés de l'EAG. Du côté du ministère de l'Éducation, on assure que les employés en CDI seront reclassés au sein de la future Direction de la commande publique qui verra le jour en le 1er janvier 2022. "C'était une obligation et on a besoin de leur compétence", ajoute le ministère. Quant au reclassement de la directrice de l'établissement, Aude Bahour, "c'est un emploi fonctionnel. Mais nous sommes dans le dialogue pour essayer de trouver une solution."

La direction de l'EAG s'interroge par ailleurs sur "le devenir des accords commerciaux, des marchés publics en cours et des conventions de travail. Nous n'avons aucune idée de comment vont procéder les établissements publics pour effectuer leurs achats légalement après notre dissolution. Aucune réponse n'a été apportée à toutes ces questions." "La Direction de la commande publique sera créée en janvier prochain. Entre janvier et juin, cela laissera largement le temps de transférer tous les dossiers de l'EAG vers le nouveau service administratif. L'objectif est de créer une direction de l'achat publique plus efficace", répond le ministère de l'Éducation. 

Rédigé par Désiré Teivao le Mercredi 13 Octobre 2021 à 19:10 | Lu 5093 fois