Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Fausse alerte au missile nord-coréen de la télévision japonaise



Photo d'archives.
Photo d'archives.
Tokyo, Japon | AFP | mardi 16/01/2018 - La chaîne publique de télévision japonaise NHK a par erreur publié sur son site internet une alerte annonçant que la Corée du Nord venait de lancer un missile et recommandant aux gens de se mettre à l'abri, avant de reconnaître l'erreur quelques minutes plus tard.

Un bandeau est apparu sur le site internet de NHK à 18h55 locales (09h55 GMT) disant: "Il semble que la Corée du Nord ait lancé un missile. Réfugiez-vous à l'intérieur de bâtiments ou dans le métro".
Cinq minutes plus tard, la chaîne annonçait que la nouvelle était fausse et présentait ses excuses, sans plus d'explication.
Cet incident survient quelque jours après une alerte au missile nord-coréen à Hawaï, cette fois envoyée officiellement à tous les portables des habitants et qui s'est révélée sans objet. L'incident a été attribué à une erreur humaine, mais il a fallu quelque 40 minutes pour corriger l'alerte.
Début janvier, toujours au Japon, des millions de Tokyoïtes avaient reçu une angoissante alerte sur leur téléphone les avertissant d'un puissant séisme - une fausse information apparemment provoquée par la survenue quasi simultanée de deux petits tremblements de terre.

le Mardi 16 Janvier 2018 à 04:54 | Lu 225 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Janvier 2021 - 12:23 Kamala Harris, une vice-présidente historique

Mercredi 20 Janvier 2021 - 06:58 Joe Biden investi 46e président des Etats-Unis

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus