Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Fascinant ciel profond…



Jean-Pierre Bonnefoy.
Jean-Pierre Bonnefoy.
PAPEETE, le 22 août 2019 - L’association Proscience, en partenariat avec l’université, donne la parole à Jean-Pierre Bonnefoy. Passionné par l’observation du ciel profond, ce territoire qui démarre au-delà de notre système solaire, Jean-Pierre Bonnefoy promet une conférence "très visuelle".

Tahiti Infos : Votre conférence s’intitule Fascinant ciel profond, mais qu’est-ce que le ciel profond ?
Jean-Pierre Bonnefoy : "Le ciel profond commence très au-delà de notre système solaire et s’étend sur des milliards d’années-lumière. La dernière planète de notre système solaire est Neptune, puisque Pluton a été déclassée et est devenue une planète naine. Neptune est située à 3 milliards de kilomètres. Beaucoup plus loin, il y a les étoiles. La première étoile se trouve, elle, à 40 000 milliards de kilomètres de notre système solaire."

Tahiti Infos : Vous parlerez de ces distances ?
Jean-Pierre Bonnefoy : "En fait, l’un de mes objectifs est de montrer le gigantisme comme l’extrême variété des distances en jeu. Pour ce faire, je vais m’appuyer sur des images, ce sera très visuel comme conférence. Je vais chercher à faire le lien entre de belles images du ciel profond et les grandes structures sur lesquelles travaillent les astrophysiciens."

Tahiti Infos : De quelles structures parlez-vous ?
Jean-Pierre Bonnefoy : "Des objets qui composent la voie lactée (notre galaxie), de leur agencement les uns avec les autres. Mais aussi d’autres galaxies. Il sera donc question de distances, de temps, d’expansion de l’univers…"

Tahiti Infos : Quels sont donc les objets qui composent notre galaxie ?
Jean-Pierre Bonnefoy : "Les étoiles, les amas d’étoiles, les nébuleuses. La meilleure vision de l’univers que nous puissions avoir est celle d’un gaz dont les atomes seraient des galaxies. On estime qu’il existe entre 700 et 10 000 milliards de galaxies dans l’univers connu."

Tahiti Infos : Présenterez-vous vos propres images lors de la conférence ?
Jean-Pierre Bonnefoy : "Oui, pour la très grande majorité d’entre elles. Depuis trois ans, j’ai acquis un télescope, des caméras et des logiciels de traitement d’images astronomiques. C’est le diamètre du télescope qui fait sa puissance, ceux qui se trouvent dans le désert d’Atacama par exemple ont 8,20 mètres de diamètre. Le mien n’a que 30 centimètres de diamètre, mais il permet beaucoup d’observations intéressantes."

Tahiti Infos : Que pouvez-vous voir avec cet équipement ?
Jean-Pierre Bonnefoy : "Par exemple, je me suis demandé si je pouvais voir un objet dont la lumière est partie avant la formation de la Terre, c’est-à-dire il y a plus de 4,55 milliards d’années. J’ai obtenu une réponse que je vous livrerai lors de la conférence. Pour pouvoir obtenir ce genre de réponse il faut du temps et certaines connaissances. Mes anciennes activités de recherche m’ont bien aidé."

Tahiti Infos : Comment prendre conscience de la puissance du matériel ?
Jean-Pierre Bonnefoy : "Je ferai des comparaisons, entre les images, les distances. Je montrerai par exemple ce que l’on voit dans le ciel à l’œil nu, comme la nébuleuse d’Orion, les Nuages de Magellan qui sont des galaxies irrégulières, les Pléiades. À propos de Pléiades, saviez-vous que ce sont près de 3 000 étoiles ? Alors qu’à l’œil nu on en voit seulement neuf ! Et encore …"

Tahiti Infos : Vous montrerez ensuite ce qu’il est possible de voir avec un télescope ?
Jean-Pierre Bonnefoy : "Je dirais plutôt ce qu’il est possible d’acquérir avec une caméra 50 fois plus sensible que l’œil : des images numériques qui une fois traitées avec des logiciels spécifiques permettent d’admirer les formes et les couleurs des nébuleuses et des galaxies. Une approche entre astrophysique et esthétique."

Une lunette astronomique en héritage

Un jour de 1954 le grand-père de Jean-Pierre Bonnefoy disparaît. "J’avais 11 ans, et j’ai alors hérité de lui un microscope, un poste à galène et une belle lunette astronomique." La même année, ses parents lui ont offert un livre mythique : l’Astronomie populaire de Camille Flammarion. Jean-Pierre Bonnefoy a le ciel pour horizon depuis 65 ans.

Il a une formation de physicien, électronicien et informaticien. Il a soutenu deux thèses, l’une sur les calculateurs rapides analogiques et une autre sur le traitement d’images et l’intelligence artificielle.

Il a travaillé pendant des années sur des outils utilisés par les astrophysiciens. "Je me suis intéressé à un domaine mal connu du grand public, le traitement du signal, c’est-à-dire la recherche d’informations dans un milieu perturbé." Une démarche qui intéresse de nombreux domaines : biologie, médecine, astronomie… "J’ai évolué vers le traitement d’images et l’intelligence artificielle. Ce qui m’a toujours obsédé c’est l’extraction de connaissances d’une scène réelle."

Jean-Pierre Bonnefoy, ancien professeur des universités, a créé en 1990 à l’université de la Rochelle le L3i - Laboratoire informatique images interactions - lequel compte aujourd’hui plus de cent chercheurs. Il a été vice-président du conseil scientifique de l’université de la Polynésie française de 2000 à 2007, et a signé la trilogie Polynesia sortie en Pocket en 2012 et 2013.

Pratique

L'association Proscience propose une nouvelle conférence "tout public" en partenariat avec l'université de Polynésie (Savoirs pour tous), le jeudi 5 septembre à 18h15, dans l’amphi A3 de l’université.
Entrée libre



Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 22 Août 2019 à 09:38 | Lu 829 fois

Tags : proscience





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Septembre 2019 - 19:31 Prison ferme pour les maîtres-chanteurs

Lundi 16 Septembre 2019 - 18:15 Explosion des cas de dengue 2

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués