Tahiti Infos

FFF: Thuram demande qu'Evra ne joue plus jamais en équipe de France

PARIS, 2 juillet 2010 (AFP) - L'ancien international Lilian Thuram a demandé vendredi devant le Conseil fédéral de la FFF que le capitaine des Bleus au Mondial Patrice Evra ne soit plus jamais convoqué en équipe de France, en raison de sa responsabilité dans la grève des joueurs le 20 juin.


FFF: Thuram demande qu'Evra ne joue plus jamais en équipe de France
"J'ai demandé que les joueurs soient durement sanctionnés et que Patrice Evra ne revienne plus jamais en équipe de France", a déclaré Thuram, membre du Conseil fédéral, à l'issue de la réunion de vendredi, consacrée au fiasco de l'équipe de France en Afrique du Sud.

Thuram n'a pas précisé comment sa demande avait été reçue.

"Quand vous êtes capitaine de l'équipe de France, il y a une responsabilité, un respect du maillot et des gens à avoir", a ajouté le champion du monde 1998.

Le 20 juin, les joueurs français avaient boycotté un entraînement pour protester contre le renvoi en France de Nicolas Anelka, accusé d'avoir insulté le sélectionneur Raymond Domenech.

Le groupe était resté dans l'autobus de l'équipe de France, et c'est Raymond Domenech lui-même qui était venu lire à la presse le communiqué rédigé par les joueurs pour expliquer leur grève.

"Quand les joueurs s'enferment dans le bus, et que c'est l'entraîneur qui lit le communiqué, cela montre que l'entraîneur n'est plus respecté. Les joueurs ont été incapables d'assumer certaines choses", a poursuivi Lilian Thuram.

"Le problème venait du manque d'autorité (de Domenech), pour que les joueurs restent des joueurs (...) Le pouvoir a pu être pris par les joueurs parce qu'il n'y avait plus d'autorité de la Fédération sur le sélectionneur. Raymond Domenech était un employé de la Fédération, s'il n'a pas fait ce que lui demandait la Fédération, elle aurait dû réagir", a-t-il ajouté.

Lilian Thuram, enfin, estime que "tous les joueurs ne sont pas en cause. Dans n'importe quel groupe il y a des leaders et des gens qui suivent, et d'autres qui ne sont pas d'accord et qui n'osent pas dire non".

Patrick Evra lors de son Intervention sur TF1 le 25 juin dernier
Patrick Evra lors de son Intervention sur TF1 le 25 juin dernier

Rédigé par AFP le Samedi 3 Juillet 2010 à 04:13 | Lu 324 fois