Tahiti Infos

Être en sécurité en deux-roues même par temps de pluie


Le brigadier Bruno Lamy est là pour conseiller les motards sur leur sécurité et sur la loi
Le brigadier Bruno Lamy est là pour conseiller les motards sur leur sécurité et sur la loi
PAPEETE, le 24 octobre 2014 – Le Salon de la moto et du loisir a ouvert ce matin place Vaiete. Il durera jusqu’à dimanche, avec deux nocturnes ce soir et demain de 18h à 20h avec défilé de maillot + casque, des concerts des finalistes et du gagnant de Tahitian Voice, et ce soir une démonstration de force athlétique.

Il y a 15 exposants qui présentent scooters, quads, motos, jets-skis et même quelques paddles, avec en plus une banque pour le financement et une mutuelle pour l’assurance. Les chalands peuvent venir le matin et repartir avec leur nouveau deux-roues avant midi…

En plus des exposants commerciaux, la sécurité routière y a un stand, tenu par un motard de la DSP spécialiste de la conduite des deux-roues en toute sécurité. Le brigadier Bruno Lamy, qui a suivi de nombreux stages de perfectionnement, sera ravi de vous expliquer les trucs et astuces de la conduite de gros cubes sans risquer sa vie. « Je suis (surtout) là pour informer les usagers de la route sur l’alcoolémie, la vitesse, les assurances, les transferts de carte grise, et répondre à toutes leurs questions » nous explique-t-il. Par exemple, le fait qu’il « n’y a pas besoin du gilet jaune et du triangle à moto, c’est pour les voitures ».

Autre conseil pratique, en ces temps de pluie, il nous apprend comment prendre un virage sans risquer le dérapage : « Il n’y a aucun problème pour tourner par temps de pluie avec une moto, pour éviter l’aquaplaning il faut anticiper pour éviter de freiner pendant le tournant, et surtout monter d’une vitesse pour avoir une accélération douce et éviter les à-coups. » Ainsi, certains motards descendent d’une vitesse pour avoir du couple, mais ça provoque des blocages qui font partir directement en aquaplaning.

Ses conseils de sécurité : « Il faut avoir un bon casque aux normes françaises, la jaquette, les gants, le pantalon et des chaussures fermées, pour le pilote comme le passager. Sur la route, il faut être très vigilant, anticiper et respecter le code de la route. Le plus grand danger, plus encore que l’alcool, c’est le défaut de maitrise. Par exemple une moto qui roule à fond, et devant elle une voiture qui s’arrête pour laisser passer un piéton, et elles se percutent. Il faut limiter la vitesse et surtout éviter les distractions. »

Mais les voitures aussi ont un rôle dans la sécurité des motards : « En voiture, vous devez faire attention aux deux-roues, n’oubliez pas qu’ils n’ont pas de carrosserie et ne sont pas aussi protégés que vous. Il faut vraiment leur permettre d’anticiper, par exemple mettre son clignotant 25 mètres avant de tourner et vérifier son rétroviseur. Beaucoup de conducteurs mettent leur clignotant au moment où ils tournent, mais il est trop tard. »

Le salon de la moto et du loisir à Vaiete ce week-end
Le salon de la moto et du loisir à Vaiete ce week-end

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 24 Octobre 2014 à 15:30 | Lu 810 fois