Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Épidémie de dengue à Fidji : près d’un millier de cas



SUVA, vendredi 17 janvier 2014 (Flash d’Océanie) – Le nombre de cas avérés de fièvre hémorragique dengue, transmise par les moustiques, à Fidji, ne cesse de grimper à Fidji avec, selon les derniers bilans, plus de neuf cent cas.
Ce chiffre représente un doublement du nombre de cas depuis le dernier point, le 8 janvier 2014.

Le foyer de cette épidémie est toujours situé dans la capitale Suva et ses environs, a précisé le ministère de la santé, qui exhorte à nouveau la population à observer les mesures préventives en matière de protection contre les piqures et de nettoyage des gîtes larvaires potentiels.
Le sérotype prévalent pour cette épidémie est celui de type 3, rarement observé depuis longtemps.
L’épidémie n’a jusqu’ici pas fait de victime.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et son siège pour la région Pacifique Sud-ouest, l’émergence de ce sérotype 3 (il en existe quatre) est d’autant plus inquiétante que cette variété du virus n’a pas été observée à cette échelle depuis plus de vingt ans dans la région.
Les pays les plus directement concernés sont, outre Fidji, la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie, mais aussi Kiribati.
Aux îles Salomon, l’épidémie (avec un total recensé de plus de 7.600 cas en fin d’année 2013) est en voie de ralentissement.

En l’absence de vaccin et malgré des recherches toujours en cours et prometteuses, les mesures préconisées sont toujours celles liées à la prévention : un nettoyage des zones extérieures pouvant contenir des gîtes larvaires potentiels (vieux pots, vieux pneus, soucoupes dans les jardins pouvant contenir des eaux dormantes), l’utilisation de produits répulsifs à application cutanée, les répulsifs incandescents (tortillons fumigènes), le port de vêtements couvrant les membres ou encore l’utilisation de moustiquaires (y compris leur version imprégnée d’insecticide).

Les campagnes d’épandages réguliers d’insecticides se poursuivent dans les zones cibles, alors que Fidji, tout comme une bonne partie des pays de sa région proche, connait une vague de chaleur particulièrement intense, au plus fort de la saison humide de cet été austral.
En Polynésie française, les derniers bilans concernant là aussi une épidémie de dengue (à laquelle viennent s’ajouter des épidémies de zika) font état de plus de quinze cents cas connus.

Un appui technique a été envoyé sous forme d’un épidémiologiste envoyé de Suva (où se trouve le siège régional de l’Organisation Mondiale de la Santé) et d’un entomologiste de la Communauté du Pacifique (CPS, basée à Nouméa, Nouvelle-Calédonie).
L’épidémie de zika, qui toucherait une vingtaine de milliers de personnes en Polynésie française depuis octobre 2013, a aussi gagné ces dernières semaines la Nouvelle-Calédonie.

Cette collectivité française d’Océanie doit actuellement, elle aussi, faire face à trois épidémies combinées de dengue, de zika et de chikungunya.
Là aussi, un effort particulier est porté sur la sensibilisation et l’information du public, en particulier pour la lutte contre le vecteur de ces trois maladies : le moustique.
Le zika, maladie elle aussi transmise par les moustiques, était auparavant apparue en 2007 en Micronésie, dans l’État de Yap, où elle avait touché plus de soixante dix pour cent de la population.


pad

Rédigé par () le Vendredi 17 Janvier 2014 à 05:44 | Lu 426 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus