Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Enquête nationale sur les abus sexuels en Australie: des récits "choquants"



Enquête nationale sur les abus sexuels en Australie: des récits "choquants"
SYDNEY, 16 septembre 2013 (AFP) - Le juge présidant une enquête nationale sur les abus sexuels perpétrés sur des enfants en Australie, notamment en institution, a prévenu que les audiences publiques, qui ont démarré lundi, contiendront des récits "choquants".

"Il est à présent bien connu que l'abus sexuel d'enfants était un fait répandu en Australie, mais la diversité des institutions impliquées n'est en revanche pas connue", a déclaré le juge Peter McClellan, à l'ouverture des audiences de la commission royale mise en place en avril dernier.

"Plusieurs des récits que nous avons entendus choqueront beaucoup de gens", a-t-il averti.

Cette enquête publique nationale avait été décidée en novembre 2012 par la Premier ministre d'alors, Julia Gillard, à la suite de scandales de pédophilie au sein de l'Eglise. Elle avait précisé que cette enquête ne se limiterait pas aux institutions religieuses.

La commission d'enquête, qui n'a pas vocation à incriminer des individus, auditionne plusieurs milliers de victimes présumées d'agressions survenues dans les orphelinats, écoles, églises, paroisses, associations sportives, garderies ou centres de détention pour mineurs.

Une ligne téléphonique, mise en place dans le cadre de cette enquête, a recueilli 4.301 appels. Jusqu'à présent, 398 personnes ont été entendues.

"Beaucoup des personnes qui ont joint la commission ont énormément souffert, au moment des faits et ensuite tout au long de leur vie", a déclaré le juge Peter McClellan.

Face à l'énormité de la tâche, la commission discutera en audience publique seulement des cas les plus systématiques et des "endroits où le nombre d'abus était significatif".

Elle s'attachera par exemple à examiner la réponse donnée par ces institutions aux soupçons d'abus.

Dans les orphelinats ou les pensionnats, la commission a établi que "les abus sexuels étaient presque toujours accompagnés de niveaux de violence physique inimaginables infligés par les adultes sur les enfants dont ils avaient la responsabilité", a indiqué le juge.

La commission d'enquête tiendra cinq audiences publiques avant la fin de l'année.

Rédigé par () le Lundi 16 Septembre 2013 à 06:39 | Lu 837 fois






1.Posté par Taote-M le 16/09/2013 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Taote-M
thhat a thhat sinon on peut porter plainte contre le monde en charge pour non assistance technologique à enfants en danger

irwin taote-M teariki

le compte à rebours a déjà commencé

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus