Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Enquête à Nouméa sur des déménagements surfacturés de militaires



Enquête à Nouméa sur des déménagements surfacturés de militaires
NOUMÉA, 10 juin 2013 (AFP) - L'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) a été chargée d'enquêter en Nouvelle-Calédonie sur des surfacturations présumées de déménagements de militaires et de gendarmes, a rapporté la presse locale.

Une source interne à la gendarmerie a confirmé à l'AFP que le parquet de Nouméa avait dessaisi la section de recherche de la gendarmerie en Nouvelle-Calédonie, qui conduisait une enquête préliminaire, au profit de l'IGGN.

Dans cette affaire, révélée par le quotidien Les Nouvelles Calédoniennes, la justice soupçonne plusieurs sociétés de déménagement de l'archipel de gonfler artificiellement les devis de déménagement de gendarmes et de militaires.

Ces déménagements, dont les montants sont plafonnés, sont pris en charge par le ministère de la Défense. En échange, les sociétés de déménagement offriraient des cadeaux aux militaires telles que des locations de voiture, des tablettes numériques ou des billets de train.

Selon le quotidien local, qui évoque "une vaste affaire d'escroquerie", plusieurs centaines de dossiers auraient déjà été épluchés, mettant tous en évidence l'octroi d'avantages en nature.

Contactées par l'AFP, plusieurs entreprises de déménagement de Nouméa ont refusé de s'exprimer sur cette affaire, mais le responsable de l'une d'elles a confirmé "ces pratiques courantes".

"Si un type devait attendre l'arrivée de sa voiture pendant deux semaines, on lui louait une voiture. Ca ne figure pas dans le devis. Il y a sans doute eu des dérapages avec des sociétés qui offraient plus", a-t-il déclaré sous couvert d'anonymat.

En Métropole, un juge d'instruction du pôle économique et financier de Marseille enquête sur un dossier similaire portant sur des déménageurs des Bouches-du-Rhône, qui auraient surfacturé des déménagements de militaires mutés à l'étranger ou en outre-mer.

L'enquête est intervenue suite à une plainte d'un ancien déménageur qui a fait faillite, après avoir refusé de prendre part à ces combines.

cw/rh/jag

Rédigé par () le Lundi 10 Juin 2013 à 06:04 | Lu 1776 fois






1.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 10/06/2013 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et dans "militaires" il y a quoi dedans? Ben les gendarmes hohoohohoohoho
ATTENTION: çà se passe en Nouvelle-Calédonie française... pas à TAHITI hihihihhhi
Certes çà va coincer entre Marseille et Nouméa au niveau des blanchiments d'XPF hahahahaha
[email protected]

2.Posté par Kaina54 le 10/06/2013 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut avouer que certains démarcheurs sont des anciens Officiers et que ces derniers proposent plus d'avantage que d'autres démarcheurs. Ils touchent un pourcentage sur le montant du dossier. A une époque, des personnels du commissariat de l'armée venaient vérifier avant fermeture de la dite "caisse maritime" la concordance des droits du partant, pour justement éviter tout dérapage.........Mais, ou est l'honnêteté aujourd'hui ??????? Il faut remonter à 5 ans en arrière (prescription quinquennale), il y aurai beaucoup de surprise.......

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus