Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Energies marines renouvelables: la France peut devenir leader mondial



Energies marines renouvelables: la France peut devenir leader mondial
CHERBOURG, 25 fév 2013 (AFP) - La ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie Delphine Batho a affirmé lundi à Cherbourg (Manche), lors d'une visite consacrée aux énergies renouvelables, que la France "a le potentiel pour devenir leader mondial" dans ce domaine, a constaté un correspondant de l'AFP.

"La France a le potentiel pour devenir leader mondial: nous sommes la deuxième puissance maritime mondiale et nous avons le deuxième gisement d'Europe d'énergies marines", a dit la ministre.

"En matière d'hydrolien (turbines sous-marines, ndlr), la France s'engage sur un projet qui donne de la visibilité dont les industriels ont besoin", a-t-elle assuré en présence des industriels du secteur.

La ministre a précisé qu'un premier appel à manifestation d'intérêt, annoncé par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault en janvier, sera publié cette semaine pour le développement de briques technologiques.

"Un deuxième sera publié le plus vite possible, en tout cas avant la conclusion du débat national sur la transition énergétique, pour la réalisation de fermes pilotes dans le Raz Blanchard (courant marin puissant au large du Cotentin, ndlr)", a-t-elle affirmé. Il sera complété d'un texte sur le prix de rachat de l'électricité produite.

Chaque ferme pilote comprendra "cinq ou six hydroliennes". "L'hydrolien est une technologie mature, mais il faut mener des tests de maintenance, de raccordement avant un déploiement industriel", a-t-elle souligné.

Ces fermes hydroliennes pourraient être créées en 2015, pour un développement industriel envisagé autour de 2020.

Selon la ministre de l'Ecologie, l'hydrolien en France représente un potentiel de 10.000 emplois.

"La France souhaite rester un champion du nucléaire mais veut aussi devenir un champion dans le domaine des énergies marines", a-t-elle affirmé lors de cette visite où elle était accompagnée du ministre délégué aux Affaires européennes, Bernard Cazeneuve, ancien député-maire de Cherbourg et défenseur de la filière nucléaire.

cor-gvy/emp/bma

Rédigé par () le Lundi 25 Février 2013 à 06:35 | Lu 1474 fois






1.Posté par beaulieu jean pierre le 25/02/2013 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous avons sur Tahiti un bon potentiel pour y installer de l'hydrolien certaines de nos passes à fort courant et avec un ensablement quasi nul serait idéales.
Maintenant faut pas rêver, depuis le temps que les énergies renouvelables devraient faire partie intégrante de notre quotidien, nous ne sommes pas équipé loin s'en faut.

2.Posté par Tehei le 25/02/2013 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ah , je le savais bien que Marine peut devenir leader .....mondial (j'en demande pas tant, quand-même) et renouveler la France §

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 05:20 Le chacal doré, un nouveau prédateur en France ?

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies