Tahiti Infos

En Polynésie, les femmes gagnent désormais plus que les hommes


Tahiti, le 3 novembre 2021 – Alors que l'écart se creuse en France métropolitaine entre les salaires des femmes de 16,5% inférieurs à ceux des hommes, c'est l'inverse en Polynésie française avec pour la première fois en 2020 une rémunération moyenne des femmes supérieure à celle des hommes au fenua.
 
La Polynésie française peut s'enorgueillir de connaître une situation assez rare dans le monde sur le plan des inégalités de salaire entre hommes et femmes. Le dernier bilan de l'emploi diffusé mardi par l'Institut de la statistique pour l'année 2020 annonce en effet "pour la première fois" que la rémunération moyenne des femmes de 334 400 Fcfp (brut et en équivalent temps plein) est supérieure à celle des hommes de 333 900 Fcfp au fenua !
 
Une information qui tombe au moment même où le débat agite la France métropolitaine, en raison d'un creusement des inégalités de salaires entre hommes et femmes dénoncé mercredi par le collectif Les Glorieuses. L'écart de salaire en défaveur des femmes au niveau national est en effet passé de 15,2% en 2016 à 16,5% en 2021. Au fenua, c'est l'inverse, le salaire moyen des femmes est désormais 1,5% supérieur à celui des hommes. Un écart très différent selon que l'on parle du secteur public ou du secteur privé en Polynésie française. En effet, dans le privé les hommes continuent d'être payés 4,6% plus cher que les femmes et dans le public les femmes sont payées 5,8% plus chères que les hommes.
 
Un écart qui se réduit depuis 10 ans
 
Ce rééquilibrage salarial est donc une première en 2020. Et les chiffres diffusés par l'ISPF ces dernières années permettent de mesurer le chemin parcouru avec un écart de rémunération qui a diminué régulièrement ces dix dernières années. En 2016, cet écart de rémunération était de 4% en faveur des hommes polynésiens. En 2017, il était de 3,9% pour les hommes. En 2018, les hommes gagnaient encore 3,1% de plus que les femmes. Et en 2019, cet écart s'était réduit à 2,3% toujours en faveur des hommes... L'inversion s'est faite en 2020.
 
Il est intéressant de constater que le salaire moyen des hommes n'a pas baissé, mais que c'est celui des femmes qui a beaucoup progressé. Il est passé de 318 900 Fcfp brut en 2016 à 334 400 Fcfp en 2020. Quand le salaire moyen des hommes était de 331 600 Fcfp brut en 2016 pour atteindre 333 900 Fcfp en 2020. En revanche, on note que la tendance de femmes mieux rémunérées que les hommes dans le public est constatée depuis de nombreuses années au fenua.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mercredi 3 Novembre 2021 à 10:20 | Lu 4681 fois