Tahiti Infos

Emploi, solidarité : Deux femmes à des postes clés


Demecia Manuel (à gauche) nouvelle directrice de la DSFE, et Vanessa Tiaipoi (droite) nommée à la tête du Service de l'emploi.
Demecia Manuel (à gauche) nouvelle directrice de la DSFE, et Vanessa Tiaipoi (droite) nommée à la tête du Service de l'emploi.
Tahiti, le 3 mai 2022 - La ministre du travail et des solidarités nomme deux femmes à la tête de services clés de l’administration placée sous sa tutelle, au Service de l’emploi avec Vanessa Tiaipoi et à la Direction des Solidarités, de la Famille et de l'Égalité (DSFE) avec Demecia Manuel.
 
Précédemment directrice générale adjointe à la Chambre de Commerce, d'Industrie, des Services et des Métiers (CCISM), et ex-directrice du pôle de formation de cette chambre consulaire, Vanessa Tiaipoi arrive à la tête du service de l’emploi forte de son expérience, pour "Impulser une nouvelle dynamique basée sur un renforcement du lieu avec les acteurs de l’Emploi". La politique publique de l'emploi, de l'insertion et de la formation professionnelle voulue par le gouvernement est basée sur le renforcement du continuum entre les acteurs de la formation et de l'emploi, et sur la garantie d'une employabilité durable, tout en s'inscrivant dans une réelle démarche de performance.
 
"Des actions concrètes" à la DSFE
 
C’est lundi également que Virginie Bruant a présenté la nouvelle directrice de la DSFE aux agents du service. Demecia Manuel succède ainsi à Rauana Morris. Après avoir débuté sa carrière au Sefi, son évolution professionnelle, en plus de 21 ans au sein de l’OPT a été constante, lui permettant ainsi d’assurer des fonctions à responsabilités.
"C’est une femme qui a su réaliser ses missions professionnelles en parallèle de sa vie de famille et de ses activités dans le domaine social", précise le communiqué diffusé mercredi par le gouvernement. "Consciente de l’ampleur des challenges à relever, tandis que le Pays traverse une crise économique sans précédent, Demecia s’est dit prête à rentrer dans la famille DSFE et à mettre en place, avec toutes les équipes, des actions concrètes et des moyens à déployer pour répondre aux besoins des foyers les plus précaires, mais aussi à la précarisation croissante de la population."

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 3 Mai 2022 à 19:29 | Lu 1878 fois