Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Edna Tepava, Miss Tahiti 1973 et première Miss France polynésienne



Edna Tepava, Miss Tahiti 1973 et première Miss France polynésienne
TAHITI, le 6 mai 2021 - Elle a été Miss Tahiti en 1973 puis Miss France en 1974. Edna Tepava, 66 ans cette année, a fait ressurgir ses bons souvenirs et repensé au trac du tant redouté passage en maillot. Elle a passé une année en France pour remplir sa mission après l’élection métropolitaine.

Des copines l’ont poussée à s’inscrire. "Comme c’est le cas pour de nombreuses miss", commente Edna Tepava, Miss Tahiti 1973, Miss France 1974. Elles lui disaient : "Vas-y, tu as toutes tes chances !" Et elles avaient doublement raison ! Car Edna Tepava a été la première polynésienne élue au concours national !

L’élection au fenua, cette année-là, avait lieu à l’hôtel Tahiti. "Ce sont des très bons souvenirs. On était coiffé et maquillé par des māhū qui travaillaient super bien", se rappelle-t-elle. Le défilé sur la scène a suscité une certaine crainte pour les candidates, "en particulier, le passage en maillot. on avait honte, on était timide". À ses côtés, une autre candidate sérieuse était pressentie pour l’emporter. Mais finalement, c’est Edna Tepava qui a été sacrée.

Félicitée par Francis Sanford en personne


Elle a participé à l’élection de Miss France quelques mois plus tard, en décembre. "Je suis restée en métropole deux semaines pour préparer ce concours avec les autres candidates." Elle garde un souvenir impérissable de cet événement qui a marqué sa vie. Devenue Miss France, elle est rentrée en Polynésie pour fêter sa victoire. "J’ai eu tout juste trois semaines, trois semaines de fêtes, de défilés de chars fleuris, de rencontres." Le jour de son arrivée, sa famille était présente, mais aussi des inconnus venus la féliciter, dont des hautes personnalités. "Francis Sanford notamment avait fait le déplacement, je ne l’oublierai jamais !" Le député polynésien de l'époque avait eu des mots forts pour marquer son retour.

Puis, Edna Tepava, est retournée en France pour "passer une année merveilleuse". Toutes les semaines, elle sillonnait la France avec madame et monsieur de Fontenay pour faire le tour des régions, pour élire les nouvelles miss prétendantes à sa succession. "Pour moi, c’était l’occasion de visiter la France, on circulait en voiture, empruntant les routes des villes et villages métropolitains. J’ai fait tant de découvertes !"

Au-delà des rencontres, des découvertes, des moments de joies, elle reconnait que ces élections lui ont aussi ouvert des portes et, "en un sens, faciliter ma vie. Par exemple, cela m’a aidé à trouver un travail une fois rentrée à Tahiti".


Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 6 Mai 2021 à 08:52 | Lu 6792 fois

Tags : miss tahiti





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 1 Août 2021 - 20:40 Les ‘Opea’a de Tahiti sont-elles uniques ?

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus