Tahiti Infos

ECT : Diplômes en poche et chapeaux en l'air


Les lauréats de l'ECT lancent leur mortier en l'air pour fêter leur diplôme
Les lauréats de l'ECT lancent leur mortier en l'air pour fêter leur diplôme
Tahiti, le 14 décembre 2021 – L’école de commerce de Tahiti a remis leur diplôme à 17 étudiants lauréats lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à la présidence mardi.
 
La présidence à l'heure américaine. On se serait cru dans une université californienne à la présidence, durant la cérémonie de graduation des étudiants de l’école de commerce de Tahiti (ECT). Les 17 étudiants lauréats de la neuvième promotion de l’ECT ont lancé en l'air leur mortier (la toque typique des étudiants américains) pour marquer la fin de leurs années d'enseignement et le début de leur carrière professionnelle. Des années de dur labeur au sein de la seule école de commerce du fenua ont été récompensées par les officiels présents parmi lesquels la ministre de l’Education, Christelle Lehartel, le président de l’assemblée Gaston Tong Sang, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et des métiers (CCISM) Stéphane Chin Loy.
 

Le parcours du combattant
 
Les étudiants ont suivi un cursus sur trois années avec un programme de type Bachelor et peuvent désormais poursuivre dans de grandes écoles ou se lancer sur le marché de l’emploi. La plupart ont déjà un contrat en entreprise et poursuivent en parallèle leurs études à l’université, les autres ont décidé de partir à l’étranger. La formation à l’ECT débouche en majorité sur des postes à responsabilité, souvent de cadre dans le domaine du commerce international.

La major de promotion Lea Pinaton s’est exprimée au sujet de ses projets d’avenir : “C’était un choix de venir dans cette école, c’était mon intuition, je l’ai suivie et je suis allée jusqu’au bout. Je n’aurais jamais réussi si nous ne nous étions pas soutenus les uns les autres. Maintenant, je souhaite poursuivre mes études avec un master en management et commerce international à l’université de la Polynésie française et je compte m’orienter vers le secteur du tourisme plus tard, et pourquoi ne pas fonder mon entreprise.”

Afin d’accueillir plus d’étudiants dans les années à venir, le président de la CCISM a annoncé le projet de construction d’un nouveau bâtiment pour abriter l'ECT.
 

Rédigé par Meleana CHE FAT le Mardi 14 Décembre 2021 à 19:00 | Lu 2736 fois