Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Du retard dans la livraison des fare OPH



Des matériaux pour 450 fare devraient arrivés à l'OPH fin octobre voire mi-novembre.
Des matériaux pour 450 fare devraient arrivés à l'OPH fin octobre voire mi-novembre.
PIRAE, le 10 septembre 2018 - Les attributaires des kits fare OPH sont nombreux à attendre impatiemment le début des travaux. Des personnes qui attendent depuis presque deux ans maintenant. Selon la direction de l'Office polynésien de l'habitat, l'erreur viendrait, entre autres, d'une entreprise qui n'a pas réussi à livrer à temps ses matériaux.

L'attente se fait longue dans les archipels éloignés. Personne ne connait les raisons de ce retard, alors que pour la plupart, ils ont, en leur possession, les documents pour la construction de leur fare OPH. Mais voilà, les mois passent et toujours aucune nouvelle sur le lancement des travaux.

QUE SE PASSE-T'IL ?

Interrogé sur ce sujet, le directeur de l'Office polynésien de l'habitat (OPH) se dit conscient de "l'impatience des attributaires qui ont reçu une notification d'obtention de leur fare, il y a quelques mois". Mais, "au cours de l'année dernière, nous avons rencontré de fortes difficultés dans l'approvisionnement des matériaux pour construire ces fare. Notamment, avec la carence de livraison d'une des entreprises qui fournit huit lots sur les 17 que compose un fare", rajoute Moana Blanchard.

Pour pallier à ce problème, l'office a décidé de lancer d'autres appels d'offres pour acquérir le matériel manquant. Malgré certains soucis en cours de route, les marchés ont finalement été attribués "à partir de mai-juin".

Mais attention, cela ne veut pas dire que tout est opérationnel. Maintenant, que les marchés ont été attribués, il faut désormais attendre la livraison des matériaux, ce qui devrait prendre en moyenne, quatre mois. "L'arrivée de ces matériaux pour 450 fare est prévue pour fin octobre voire mi-novembre", indique Moana Blanchard.

Entre temps, une procédure d'urgence a même été sollicitée en faveur des sinistrés des intempéries de janvier et mars 2017 "et pour des raisons de logistique, l'île de Tahiti a été privilégiée". "Au premier semestre 2018, nous avons lancé cette procédure pour 120 fare. La totalité des lots a été réceptionnée courant juillet", précise le directeur général de l'OPH.

Chaque semaine, ce sont donc 25 fare qui sont livrés. "Nous avons privilégié aussi celles et ceux pour lequel le permis de construire arrivait à caducité."

PENDANT CE TEMPS, L'ATTENTE SE FAIT LONGUE DANS LES ARCHIPELS…

Pour 2018, le gouvernement s'est donné comme objectif 500 fare à construire. L'OPH, de son côté, assure que seuls 480 fare pourront être livrés, cette année. Mais attention, les propriétaires de ces futurs fare attendent, depuis 2016, pour certains d'entre eux. "Les délais d'obtention d'un fare à l'OPH sont de l'ordre de 14 mois minimum, actuellement. Il faut quand même souligner qu'il y a quelques années, c'était plus lent, on était au-delà même de trois ans d'attente", prévient Moana Blanchard.

De longs délais bien souvent dus à la lenteur administrative.

Et le directeur général de poursuivre : "L'organisation que nous avons mis en place et avec ce que nous avons vécu, l'an dernier, nous pouvons dire que ceux de 2018 pourront commencer à être livrés en 2019."

Respecter les vœux du gouvernement, une tâche que la direction de l'office essaye d'accomplir. Mais attention aux excès. "Tout est fait pour préserver les deniers publics. Il y a des règles particulières, qui font qu'il y a une lenteur obligatoire quelque part. Il faut éviter les dérapages au sein de notre établissement, nous sommes aussi sous l'observation de la Chambre territoriale des comptes", rappelle Moana Blanchard.

Et pour limiter les retards, "nous sommes déjà en situation de lancer d'autres appels d'offres en matériaux et en mises en œuvre, pour 2019. On a lancé un nouveau modèle de marché d'attribution qui va être dépouillé fin septembre, avec 1 500 fare qui seront attribués sur l'ensemble de la Polynésie française, fin octobre, à raison de 500 fare par année", conclut le directeur général de l'Office polynésien de l'habitat.


LA PAROLE À

Moana Blanchard
Directeur général de l'OPH

"Les délais pour obtenir un fare sont de l'ordre de 14 mois minimum"


Comment se déroule la mise en œuvre d'un kit ?

"Dans la mise en œuvre, nous commandons 17 lots qui constituent un kit, et les entreprises viennent dans les entrepôts de l'OPH ou directement chez les fournisseurs, pour se rendre ensuite sur le chantier afin de le démarrer. En ce qui concerne la mise en œuvre, c'est une politique voulue par le gouvernement, il s'agit exclusivement d'entreprises locales, dans la moyenne des ouvriers avoisine 5 à 10 personnes, souvent les entreprises dites familiales."

Quel est le parcours pour obtenir un fare OPH ?
"Lorsque quelqu'un sollicite une aide en fare, il doit monter un dossier administratif. Il y a à l'intérieur les renseignements sur les demandeurs, il y a la prise en compte de certains paramètres de ressources financières qui permettent de vérifier qu'ils ont bien droit à l'obtention d'un fare au sein de l'OPH. Il y a un coefficient de Smig à respecter. Ensuite, ils doivent également obtenir leur permis de construire. Dans le cadre des fare, seuls celles et ceux qui peuvent prouver qu'ils ont une maitrise du foncier, y ont droit. Une fois que le dossier est constitué, une commission dite d'attribution se réunit, et à ce sujet-là, l'OPH n'assure que le secrétariat de cette commission qui est présidée par le ministre du logement, il y a aussi le ministre de la Santé ainsi que d'autres élus. Une fois que la commission a statué favorablement sur un dossier, nos agents se chargent de la réactualisation du dossier. Parce que le délai imparti entre le moment où la personne fait la demande, obtient son numéro de demande et l'aval de la commission, plusieurs mois voire années se sont écoulés. Et entre temps, leur composition familiale et leurs ressources ont pu changer. Donc, il est utile avant d'officialiser l'aide, par rapport à une convention que l'attributaire signera, de vérifier qu'on est toujours dans l'esprit de la procédure et de l'attribution de ces fare.
Une fois que l'actualisation est réalisée, cela génère un processus administratif qui consiste à préparer un projet d'arrêté que l'OPH va soumettre au gouvernement via le ministère du logement et le Contrôle des dépenses engagées (CDE). Lorsque le CDE aura donné son aval, à ce moment-là, l'attributaire et l'OPH peuvent signer une convention qui stipule la participation de l'attributaire, qui souvent, avoisine 2 % du coût de la maison. En sachant qu'un fare, en moyenne, entre un F3 et un F5 avoisine une fourchette comprise entre 9 millions à 13 millions de francs. Une fois que la participation est versée, nous allons entamer le processus de démarrage des travaux. Il faut saluer aussi le travail de ces entreprises qui arrivent à finir un fare en 1 mois voire 15 mois. Ensuite, il y a la délivrance des certificats de conformité, puis la remise des clés. Les délais pour obtenir un fare sont de l'ordre de 14 mois minimum.
"



Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 10 Septembre 2018 à 15:17 | Lu 5694 fois

Tags : OPH





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués