Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Droits des femmes : une responsable de Vanuatu décorée par la France



La Directrice du Département des Affaires féminines au gouvernement de Vanuatu, Dorosday Kenneth, a reçu le 22 novembre 2012 de l’Ambassadeur de France à Port-Vila, Michel Djokovic, les insignes de Chevalier de l’Ordre national du mérite
La Directrice du Département des Affaires féminines au gouvernement de Vanuatu, Dorosday Kenneth, a reçu le 22 novembre 2012 de l’Ambassadeur de France à Port-Vila, Michel Djokovic, les insignes de Chevalier de l’Ordre national du mérite
PORT-VILA, mercredi 28 novembre 2012 (Flash d’Océanie) – La Directrice du Département des Affaires féminines au gouvernement de Vanuatu, Dorosday Kenneth, a reçu le 22 novembre 2012 de l’Ambassadeur de France à Port-Vila, Michel Djokovic, les insignes de Chevalier de l’Ordre national du mérite
Cette décoration, qui a fait l’objet d’une cérémonie à la Résidence de France, intervient notamment en reconnaissance d’un « engagement résolu en faveur de la promotion de la condition féminine et de la lutte contre les violences domestiques », précise mercredi l’Ambassade de France à Port-Vila dans un communiqué.
La récipiendaire dirige depuis juillet 2009 le département des Affaires féminines, rattaché au ministère de la Justice et des affaires sociales de Vanuatu.
« Mme Kenneth a d’abord exercé des responsabilités en tant qu’économiste au sein du Département des Pêches à partir de 1989 avant d’en être la Directrice de 1995 à 1997 puis d’assumer les tâches de Directrice du Département de l’Agriculture et du Développement rural de 2000 à 2009.
Il s’agissait notamment de promouvoir les notions de responsabilité et d’équité auprès des petits agriculteurs et de leurs organisations professionnelles.
Ses efforts se sont notamment déployés dans le cadre du Projet d’Organisation des Producteurs Agricoles pour la Commercialisation Associative (POPACA), cofinancé par la France et l’Union Européenne de 2002 à 2007.
« Son engagement vise à assurer l’égalité des chances, à renforcer les droits des femmes et à favoriser la parité hommes/femmes », précise l’ambassade, qui rappelle la nécessité de ce genre d’actions, dans un archipel, où, pourtant, « les femmes ont toujours eu une place essentielle dans la vie quotidienne de la société ».
Il a aussi été rappelé que l’État de Vanuatu a ratifié en 1995 la Convention sur l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW)
http://www.un.org/womenwatch/daw/cedaw/text/fconvention.htm

La Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes a eu lieu le 25 novembre 2012.
http://www.un.org/fr/events/endviolenceday/

« Mme Kenneth contribue aussi à la lutte contre les violences faites aux femmes, au sein des familles ou à l’extérieur (…) Son Département participe d’ailleurs activement à la Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux enfants ainsi qu’à la campagne de mobilisation du Ruban Blanc qui vient de se dérouler à Port-Vila le 27 novembre ».

Par ailleurs, le 25 octobre 2012, un écrivain ni-Vanuatu francophone, Marcel Melthérorong, au cours d’une autre cérémonie à la résidence de France, a été fait Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.
Il est notamment l’auteur de ce qui est considéré comme le premier auteur francophone de Vanuatu, avec le roman social « Tôghàn », publié en 2007 et un second en cours d’achèvement.
« C’est une reconnaissance et un encouragement pour cet écrivain (…) Rappelons que JMG Le Clézio, prix Nobel de littérature 2008, avait lui-même signé la préface de Tôghàn lors de sa réédition par l’Alliance Française de Port Vila en 2009, pressentant avec ce jeune écrivain la naissance d’ ‘une voix nouvelle, originale, […] dans la famille de la littérature francophone’», commente l’ambassade de France.
Né en 1975 en Nouvelle-Calédonie où il a grandi et a accompli ses études, Marcel Melthérorong revient dans son pays d’origine en 1994 et se consacre alors à l’écriture, mais aussi à des actions en faveur des jeunes résidant dans la capitale Port-Vila, y compris ceux en manque de repères.
L’un de ses projets concerne un programme de réinsertion de jeunes délinquants au travers de l’association « Youth at Risk » (Jeunes en Péril).
Il consacre aussi une partie de son temps à la création musicale avec la formation de deux groupes, XX Squad et Kalja Riddim Klan (KRK), depuis incontournables sur la scène locale.
Toujours au plan musical, il participe aussi à l’organisation des principales manifestations culturelles au calendrier : Fest’Napuan, la Fête de la Musique et FrancoSonik.

pad

Rédigé par PAD le Jeudi 29 Novembre 2012 à 05:36 | Lu 356 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués