Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Divorce à la CSTP-FO : Mahinui Temarii élu à la tête de l'USATP-FO



PAPEETE, 22 juin 2018 - Une trentaine de syndicats indépendants sont rassemblés depuis vendredi dans l’Union des syndicats autonomes de travailleurs polynésiens (USATP). Avec cette nouvelle entité syndicale intégralement prélevée dans son effectif, la CSTP-FO est sur le point de perdre les deux tiers de ses adhérents.

> Lire aussi : La CSTP-FO conteste la personnalité morale de l'USATP-FO

"C’est malsain, ce qui se passe à la CSTP-FO. Maintenant, c’est fini !" Le ton n’est pas vindicatif. Il est déterminé. Mais c’est en ces termes laconiques que Mahinui Temarii, tout juste élu secrétaire général de l’Union des syndicats autonomes de travailleurs polynésiens (USATP) ouvre un nouveau chapitre de son engagement syndical.

Après plusieurs mois d’une lutte de pouvoir sans merci, entre pro-Temarii et pro-Galenon, à la tête de la Confédération des syndicats des travailleurs de Polynésie – Force ouvrière, et au lendemain d’une ordonnance de référé qui interdit aux pro-Temarii d’organiser quoi que ce soit sous l’égide de la CSTP-FO, c’est à une assemblée générale constitutive que se sont retrouvés les leaders syndicaux d’une trentaine de centrales indépendantes, tous secteurs d’activité confondus, vendredi matin, salle Excelsior à la Mission.

En fin de matinée, l’assemblée a élu le bureau exécutif de l’USATP, avec Mahinui Temarii à sa tête. Le leader syndical est secondé dans cette instance dirigeante par Jean-Paul Urima, Leo Helme, Elvis Peretau, Teddy Tearoha, Jean-François Cauvin, Allen Sanquer. Terai Efa Chang, ancien secrétaire général de l'USATP-FO, est élu secrétaire général d’honneur.

Vingt-quatre délégués du personnel ou secrétaires généraux de syndicats affiliés participent également à ce bureau exécutif, au titre de référents sectoriels.

Bientôt O Oe To Oe Rima et la Cosac ?

Sur les 11 356 adhérents que comptait la CSTP-FO, syndicat majoritaire en Polynésie française à l’issue du dernier comptage officiel, en mars 2017, "nous on est de 8000 à 9000" affirme Mahinui Temarii. Un effectif entièrement rassemblé aux dépens de la confédération syndicale dont Patrick Galenon assure actuellement le secrétariat général par intérim, jusqu’au congrès du 9 août prochain.

> Lire aussi : Démission d'Angélo Frébault : le "Taui" gronde à la CSTP-FO

Pour ce divorce syndical, les transfuges n’ont eu qu’à restaurer l’USATP, une confédération de travailleurs créée en 1980 et majoritaire jusqu’en 1998. La CSTP-FO avait été constituée cette année-là de la fusion de l’USATP-FO et de la Fédération des syndicats de Polynésie française. Pierre Frébault, issu de l’ex FSPF avait pris la tête de cette nouvelle confédération syndicale. Il avait transmis le flambeau à Patrick Galenon pour participer au gouvernement Temaru. Et Galenon à Angélo Frébault en juin 2017, après la disqualification de Mahinui Temarii en raison de son appartenance à un parti politique en sommeil depuis plusieurs années, le Parti Travailliste polynésien.

Depuis lors, c’est la guerre à la tête de la CSTP-FO. Après avoir tenté en vain de mener leur combat au sein de la confédération, les pro-Temarii ont finalement choisi d’ouvrir une nouvelle page de leur action syndicale en dé-fusionnant l’USATP de la CSTP-FO.

Reste que pour l’instant, ils assurent pourvoir recevoir le soutien la centrale métropolitaine Force ouvrière. Leur syndicat est d’ailleurs présenté sous l’appellation USATP-FO. "Pour le moment ils ne savent pas ce qu’il se passe ici", assurent Mahinui Temarii à propos de FO-France. "Il se sont fait enfumer par l’équipe de Galenon. Nous allons nous rendre à Paris pour leur montrer qu’aujourd’hui nous sommes majoritaires, à l’appui de l’adhésion à l’USATP-FO des 20 secrétaires généraux et des 800 délégués du personnel qui nous soutiennent. Notre sujet aujourd’hui, c’est d’être libre, de protéger les salariés, soutenir les entreprises et travailler avec le gouvernement".

Une force représentative syndicale à peine restaurée et qui pourrait devenir massive si l’Union des syndicats autonomes de travailleurs polynésiens intégrait en son sein la centrale O Oe To Oe Rima et la Cosac, la Confédération syndicale des agents communaux. Ce qu’elle a en projet, après des rencontres présentées comme concluantes avec les leaders de ces deux syndicats. L’USATP-FO serait alors et de loin le syndicat majoritaire de Polynésie française.

Bureau exécutif de l’USATP-FO

Voir aussi : ICI
Secrétaire général : Mahinui Temarii

Secrétaires généraux adjoints : Jean-Paul Urima, Leo Helme, Elvis Peretau, Teddy Tearoha, Jean-François Cauvin, Allen Sanquer.
Secrétaire général d’honneur : Terai Efa Chang

Trésorier général : Heimana Piroue
Trésoriers généraux adjoints : Félix Tehetia-Teupoohuitua, Jean-Michel Oncins.

Secrétaire archiviste : Véronique Tumahai.
Secrétaire archiviste adjointe : Nadia Tekuarere

Représentants sectoriels :
Transport aérien : Mike Villierme, Diana Henri-Georges (voir démenti ci-dessous)
Transport routier (marchandises et passagers), manutention portuaire, aconage : Heifara Pariente, Yoann Richmond, Adrien Robson, Taoahere Domingo, Vairea Tehei, Tumatahi Atger, Albert Ceril.

Pompiers d’aérodromes : Gérard Barff
Service public du Pays : Tania Yune, Edel Coppenrath, Sébastien Dos Angos, Michel Poia.
Administration publique de l’Etat : Wallace Teina, Victor Tearuru.
Secteur de l’équipement : Jean Teheipuarii, Joséphine Mateha, Vaiatua Manutahi, Lolita Samyou.
Secteur de la santé : Johnny Wong, Arai Tuheiava (voir démenti ci-dessous).
Secteur de l’habitat social : Tony Teniaro, Véronique Williams.

Les membres du bureau exécutif de l’USATP-FO participent de droit au Comité confédéral territorial aux côtés des secrétaires généraux et des trésoriers généraux de la trentaine de centrales affiliées à ce jour à l’union syndicale.

Démentis

Diana Henri-Georges : ICI

Arai Tuheiava : ICI

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 22 Juin 2018 à 15:13 | Lu 2377 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 22:22 Une femme se noie dans la rivière Mahateaho

Dimanche 18 Novembre 2018 - 17:00 Les squats qui inquiètent les autorités

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués