Tahiti Infos

Deux anciens squelettes du peuple Botocodu étaient Polynésiens


Les Botocodus sont connus pour les grands disques en bois qu'ils portent que les lèvres et les oreilles
Les Botocodus sont connus pour les grands disques en bois qu'ils portent que les lèvres et les oreilles
PAPEETE, le 2 novembre. Une étude, publiée la semaine dernière dans Current Biology, illustre le fait que des Polynésiens sont allés en Amérique du Sud (lire aussi l'article Des liens génétiques entre les Rapa Nui et les Amérindiens.

Deux anciens squelettes d'hommes issus du peuple Botocudo, autochtones du Brésil, connus pour les grands disques en bois qu'ils portent que les lèvres et les oreilles, appartenaient à un groupe qui étaient génétiquement polynésien, sans ascendance amérindienne détectable.

"Comment ces deux individus polynésiens appartenant au peuple Botocudos sont venus au Brésil est la question à un million de dollars", a interpellé le généticien Eske Willerslev du Centre pour GeoGenetics, qui a dirigé l'étude sur les Botocudos, selon Reuters.
Ces découvertes suggèrent que les Polynésiens ont atteint l'Amérique du Sud puis sont allés au Brésil, soit en partant de la côte ouest du continent puis en le traversant soit en passant par la Terre de feu puis en remontant par la côte Ouest, analyse Mark Stoneking, généticien à l’institut Max Planck, qui a travaillé sur l'étude des Botocudos. "Dans les deux cas, c'est une histoire incroyable," souligne-t-il.

Rédigé par Mélanie Thomas le Lundi 3 Novembre 2014 à 15:59 | Lu 3022 fois