Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Détournement de fonds publics avéré mais revu à la baisse au cimetière de l'Uranie



PAPEETE, le 22 mars 2016 - L'ancien régisseur du cimetière de l'Uranie et sa secrétaire ont été condamnés pour détournement de fonds publics, ce mardi, par le tribunal correctionnel.


Le chef du service et sa secrétaire étaient accusés d'avoir détourné pas moins de 74 millions de francs d'argent public des caisses de cette sous-régie de la mairie de Papeete, entre 1989 et 2009. En l'absence de contrôle de cette caisse qui fonctionnait en toute autonomie, ils avaient fait main basse sur une partie de l'argent liquide qu'ils percevaient directement des administrés au titre des divers frais funéraires. Si le tribunal a reconnu leur culpabilité, les sommes en jeu ont en revanche été fortement revues à la baisse.

"Le tribunal a estimé que la condamnation devait se limiter aux sommes clairement établies au dossier" a indiqué ce matin le président aux prévenus, pour ne retenir "que" le détournement de 4,5 millions de francs pour la secrétaire, qu'elle a reconnu, et 2 millions de francs pour son supérieur hiérarchique qui, lui, nie toujours les faits.

Le calcul fourre-tout de la mairie

La fourchette haute de ces détournements présumés avait été calculée par la mairie de Papeete, sans pour autant qu'elle puisse catégoriquement mettre cette somme au débit des deux prévenus. Ce que n'avait pas manqué de rappeler l'avocat du régisseur, Me Neuffer, à l'audience du 16 février dernier : "La mairie a fait les comptes de ce qui n'a pas été perçu, mais sans pour autant prouver que la totalité de cette somme leur soit imputable". Le tribunal n'a donc pas fait droit à la demande de la mairie, partie civile dans ce procès, de se faire rembourser l'intégralité de cette somme.

Sous réserve d'un appel de cette décision, la secrétaire et le régisseur, reclassée pour la première et à la retraite pour le second, devront donc respectivement rembourser 4,5 millions de francs et 2 millions de francs. Ils écopent aussi de 8 mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve pendant deux ans ainsi que d'une amende de 500 000 francs chacun.

Depuis la révélation des faits en 2010, la sous-régie de l'Uranie a été dissoute et sa gestion directement rattachée à la régie principale de la mairie de Papeete. La secrétaire indélicate a déjà commencé à rembourser les sommes détournées.

Rédigé par Raphaël Pierre le Mardi 22 Mars 2016 à 17:14 | Lu 1444 fois







1.Posté par POOINO le 23/03/2016 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ET CETTE INGRATE SANS SCRUPULE SANS DIGNITE QUI NE DEMISSIONNE MEME PAS !!!
ET LA MAIRIE DE LA MAINTENIR DANS SON EFFECTIF !!!
LE MONDE TOURNE DECIDEMENT A L'ENVERS !!!
CERTAINEMENT ENCORE UNE DE PROTEGEE PAR UN DES 33 DU CONSEIL MUNICIPAL

2.Posté par ayo le 24/03/2016 07:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ESPECE DE SALE VOLEUR !!!!! MES PARENTS ONT PAYES 4M LEURS CAVEAUX, UN TROU POUR 4M, CHER PAYE
PAR CES MOTS ECRIT JE MAUDIT TOUTES LES PERSONNES QUI ONT DÉTOURNÉES OU COUVERTS CES PERSONNES, PARENTS, ENFANTS PROCHES QUE LE MAL VOUS FRAPPE CHACUN !!!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance