Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Dessertes régionales : Pacific Sun deviendra « Fiji Link »



a prochaine livrée « tapa » du premier ATR72 de « Fiji Link » (Source photo : Fiji Airways)
a prochaine livrée « tapa » du premier ATR72 de « Fiji Link » (Source photo : Fiji Airways)
SUVA, jeudi 28 novembre 2013 (Flash d’Océanie) – Pacific Sun, la filiale domestique et régionale de Fiji Airways, a annoncé mercredi son nouveau nom, dans le cadre d’une campagne de « re-branding » entamée il y a quelques mois pas sa maison mère.
C’est le nom de « Fiji Link » qui a été retenu, à l’issue d’un appel à soumissions publiques, dont était ressortie une liste de quatre noms possibles : Fiji Pacific, Fiji Connect, Fiji Regional et Fiji Link, ont annoncé mercredi Stefan Pichler, le nouveau directeur général de Fiji Airways et Shaenaz Voss, directrice générale de Pacific Sun.
« Après le changement d’identité de Fiji Airways, notre priorité était da créer une nouvelle identité pour notre transporteur régional (…) Fiji Link remplira donc son rôle en tant que prolongement du réseau Fiji Airways, en transportant nos clients à travers Fidji et au-delà dans la région Pacifique », a déclaré M. Pichler, tout en soulignant la nécessité d’ « aligner » les identités des deux marques.
Tout comme ce fut le cas mi-juin 2013 pour le changement de nom d’Air Pacific en Fiji Airways, ce changement de nom devrait prendre effet à l’occasion de la livraison du tout nouvel appareil de la compagnie régionale, un ATR-72 fabriqué dans les ateliers de la société franco-italienne, à Toulouse (France).

Le nouveau look « tapa »

Toujours dans le cadre de cet exercice de « re-branding » déjà appliqué à Fiji Airways, le nouvel ATR72 de la compagnie régionale devrait lui aussi adopter la charte graphique et visuelle désormais en vigueur chez Fiji Airways.
Ce code visuel, dont les premières ébauches, appliquées à un ATR, ont été dévoilées mercredi, est largement inspiré, dans une mouvance « retour aux traditions », des motifs peints sur les écorces de mûrier, les « tapas », avec des teintes à dominante marron et ocre.
Pour la compagnie internationale et ses vols moyen et long courrier, cette refonte de l’identité visuelle de la marque est accompagnée par un changement de nom, censé redonner une clarté dans la destination Fidji, par opposition au terme plus générique d’ « Air Pacific » choisi au début des années 1970.
Ce nouveau look a déjà été distingué ces derniers mois par la presse spécialisée dans la catégorie « livrées » (nom désignant la décoration extérieure d’un avion, ses couleurs) : Fiji Airways a ainsi été classé première dans un classement mondial établi par le magazine professionnel DesignAir.
Au sein de ce classement, plusieurs autres compagnies océaniennes ont aussi les faveurs des professionnels : Air Tahiti Nui (Polynésie française) est toujours classée 10ème, pour son « élégance » et son identité « Pacifique ».


Fiji Airways assure des vols moyen et long courrier à destination de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, de Hong Kong et des États-Unis.

Sa filiale Pacific Sun (désormais appelée à être connue sous le nom de Fiji Link) assure des vols intérieurs et régionaux à destination de pays voisins comme Samoa, Tonga, Tuvalu, Kiribati, Vanuatu et les Iles Salomon.


Fidji : livraison de 3 Airbus A330

Fiji Airways a pris livraison, le 6 novembre 2013, du troisième et dernier Airbus A330 que cette compagnie aérienne a acquis cette année.
Le précédent Airbus avait été livré mi-mai 2013, le premier en mars.
Pour l’arrivée du troisième exemplaire figurant au carnet de commandes, tout comme pour les deux précédents, l’accueil sur le tarmac de l’aéroport international de Nadi s’est fait en grande pompe, mercredi, en présence du Premier ministre Contre-amiral Franck Bainimarama, d’une importante délégation gouvernementale et de représentants du corps diplomatique en poste à Fidji.
M. Bainimarama avait fait le déplacement en France lors de la livraison des deux premiers appareils.
Ces avions sont destinés à desservir les destinations de l’Australie (Sydney) et des États-Unis (Los Angeles), en plus des destinations assurées par ailleurs en direction de Brisbane, Auckland et Hong Kong.
Sur toutes ces destinations, les Airbus devraient progressivement remplacer les Boeing 747.
Air Pacific est officiellement devenue Fiji Airways le 26 juin 2013.
La valeur de cette acquisition de trois Airbus est estimée à environ 168,6 millions d’euros l’unité, selon les prix communiqué par Airbus en janvier 2013
Une partie du financement de cette acquisition provient de la Caisse Nationale de Prévoyance, la FNPF (Fiji National Provident Fund), qui a investi quelque deux cent millions de dollars locaux (86 millions d’euros) pour les trois appareils.

ATR-72 : acquisition en leasing

Fin octobre 2013, Fiji Airways a confirmé la signature d’un contrat avec la société Avation plc (société financière basée à Singapour et spécialisée dans le leasing, qui est la véritable acheteuse) concernant l’acquisition en leasing d’un appareil turbo-hélices ATR-72 série 600 pour améliorer sa desserte intérieure et de sa proche région.
Ce nouvel appareil, qui sera le premier du genre pour Fidji, viendra rejoindre deux anciens ATR-42-500, plus petits, achetés en seconde main en 2005 à Air Mauritius et exploités sous l’enseigne Pacific Sun (qui est la filiale domestique et régionale de Fiji Airways).
L’accord concernant un ATR-72-600 neuf intervient dans un contexte de renouvellement de la flotte vieillissante de la compagnie.
Outre ses deux ATR-42, Pacific Sun exploite aussi, principalement sur ses lignes intérieures, trois Twin Otter De Havilland.
Pacific Sun a signé fin juillet 2013 une lettre d’intention concernant cet appareil acquis en leasing (location-vente) sur 12 ans.
Date annoncée de livraison : avril 2014.
Concernant l’ATR-72 (configuré en 68 sièges passagers), l’idée serait de remplacer, à l’international, les Boeing 737 utilisés par Air Pacific (la compagnie en exploite actuellement quatre) pour les dessertes régionales de proximité.
« Avec ce nouvel ATR 72-600, nous sommes engagés en vue d’augmenter notre capacité aussi bien sur le marché domestique que sur le régional (…) L’arrivée de cet avion nous permettra de consolider la position de leader de Pacific Sun sur le marché régional du Pacifique Sud », a commenté jeudi Stefan Pichler, le nouveau directeur général de Fiji Airways.
Nalin Patel, Président de Pacific Sun, a justifié cette décision d’acquisition par « la confiance » de sa compagnie dans la croissance du marché domestique et régional ».

À la suite d’une visite en France, début février 2013, et en particulier au siège d’ATR, à Toulouse, le Contre-amiral Premier ministre fidjien Franck Bainimarama et le conseil d’administration d’Air Pacific avaient déjà indiqué leur intention de choisir l’option de l’achat d’un ou plusieurs ATR.
Pacific Sun assure, outre des vols intérieurs, des dessertes de sa région proche (Samoa, Tonga, Tuvalu, Kiribati, Vanuatu, Iles Salomon).
Air Pacific se charge des vols long-courrier (Australie, Nouvelle-Zélande, Hong Kong, États-Unis).

D’autres compagnies dans la région ont aussi eu recours, ces dernières années, à la solution financière Avation, également dans le cadre de l’acquisition d’avions ATR-72.
En Australie, ATR annonçait aussi mi-octobre 2011 que le premier ATR 72-500 à avoir été livré à la compagnie Skywest Airlines avait effectué son vol inaugural, dans le cadre d’un accord d’exploitation en partenariat avec Virgin Australia.
Le vol a rallié la ville de Brisbane (État australien du Queensland, Nord-est du pays) à la petite localité minière de Gladstone.
Ce premier appareil fait partie d’une série de quatre avions, qui ont fait l’objet d’un contrat passé entre ATR et Avation.

Polynésie française : Livraison à Air Tahiti

Entre-temps, la compagnie domestique Air Tahiti (Polynésie française) a pris livraison de son tout nouveau ATR42 de génération -600, qui a touché pour la première fois le tarmac de l’aéroport de Tahiti Faa’a le 23 novembre 2013.
À cette occasion, la livrée (habillage visuel) de l’avion a été légèrement rafraîchie, notamment au niveau de la queue de l’appareil.

« Cet appareil, premier modèle de la série ATR-600 à opérer dans les territoires d'outre-mer, constitue la première étape du renouvellement de la flotte d'Air Tahiti. Dans le cadre de la modernisation de sa flotte, Air Tahiti a pris livraison de son premier ATR 42-600. Il est l'un des sept avions ATR de dernière génération ayant fait l'objet d'une commande ferme en août 2010 et décembre 2012 (trois ATR 42-600 puis quatre ATR 72-600). Les autres appareils seront livrés au cours des trois années à venir. Outre cette livraison qui représente une remarquable première pour Air Tahiti, cet appareil est également le tout premier de sa série à desservir un des territoires d'outre-mer que compte la France », précisait ATR dans un communiqué le 18 novembre 2013.

pad

Rédigé par PAD le Jeudi 28 Novembre 2013 à 07:05 | Lu 429 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués