Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Des jeunes Polynésiens découvrent le quotidien d'un restaurateur



Six adolescents ont découvert le métier de restaurateur. Crédit Anaël Métivier.
Six adolescents ont découvert le métier de restaurateur. Crédit Anaël Métivier.
Papeete, le 11 avril 2019 - Dans le cadre de ses ateliers "découverte des métiers" destinés à favoriser l’insertion sociale et professionnelle, l’Espace jeunes du Fare Tama Hau a organisé mercredi 9 avril une rencontre entre le chef du restaurant l’Alpha B et six adolescents. Le temps de la matinée, les trois garçons et trois filles sont devenus de jeunes restaurateurs en herbe.

Couper les oignons, éplucher les pommes de terre, préparer un gâteau, dresser une table..., six jeunes ont participé hier à un atelier culinaire au restaurant l’Alpha B, sous l'œil avisé du chef Hubert Barbaroux.
Organisés une fois par mois par l’Espace jeunes du Fare Tama Hau, ces ateliers "découverte des métiers" permettent aux jeunes de "s'immerger" le temps d'une matinée dans le quotidien de certains professionnels.
"L'idée est vraiment de mettre les jeunes en situation réelle afin qu'ils participent et qu'ils se rendent compte très concrètement de la réalité d'un job. On a déjà fait des ateliers avec un soudeur, un barman, un frigoriste… ", explique Anaël Métivier, coordinateur de l’Espace jeunes.
Et ce mercredi, c'était au tour du métier de restaurateur d'être mis en valeur. Pour l'occasion, Anaël Métivier avait demandé à Hubert Barbaroux, chef du restaurant l’Alpha B, situé dans le centre de Papeete, d'accueillir six jeunes dans son établissement. Pendant quelques heures, ces six ados ont pu découvrir à la fois les coulisses et les devants d'un restaurant. Et il semble bien qu'ils se soient pris au jeu. "C'était carrément bien, je n'avais jamais fait ça de ma vie et en plus après on a mangé au restaurant, on ne s'y attendait pas", raconte avec un grand sourire Rimahere, lycéenne de 16 ans.

DE LA JOUE ET DE LA LANGUE DE BŒUF

Crédut Anaël Métivier.
Crédut Anaël Métivier.
Car effectivement après avoir œuvré en cuisine et dressé la table, Rimahere et ses copains ont terminé l'atelier par un repas offert par le chef. Et là, nouvelle découverte, gustative cette fois-ci ! Hubert Barbaroux leur avait mijoté des mets, dont les papilles de ces ados étaient peu habituées : de la joue et de la langue de bœuf. "Je ne savais pas ce que c'était au départ, je n'en avais jamais mangé, mais j'ai trouvé cela très bon", avoue la jeune fille.
"C'était une superbe expérience, c'est la première fois que je participe à ce genre d'ateliers. C'est un bon moyen d'éveiller les jeunes non seulement à notre métier, mais également aux bonnes choses faites maison. Ce sont des gamins qui ont plutôt l'habitude d'aller dans les fast-foods. Là, ils ont pu voir comment fonctionnaient les cuisines d'un restaurant, participer à la préparation des plats, mais également goûter de nouvelles saveurs inconnues", explique Hubert Barbaroux, prêt à renouveler l'expérience avec d'autres surprises culinaires !

Rédigé par Pauline Stasi le Jeudi 11 Avril 2019 à 11:19 | Lu 1268 fois

Tags : CUISINE





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net