Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Des chiffres clés sur la Polynésie française



La Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, la Polynésie française : ces trois minuscules territoires français au milieu du Pacifique ont la particularité de représenter 62% de la ZEE française. La région dispose de ressources naturelles exceptionnelles, qui constituent pour certaines d'entre elles, la base des technologies de demain.
La Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, la Polynésie française : ces trois minuscules territoires français au milieu du Pacifique ont la particularité de représenter 62% de la ZEE française. La région dispose de ressources naturelles exceptionnelles, qui constituent pour certaines d'entre elles, la base des technologies de demain.
PARIS, le 4 novembre 2014. Saviez-vous que le territoire de la Polynésie française est composé à 99,91% d'eau ? C'est l'un des chiffres extrait du dossier de présentation d'un colloque organisé ce mercredi 5 novembre à Paris sur les enjeux économiques et stratégiques de l'outre-mer français du Pacifique. La Fedom (Fédération des entreprises outre-mer) et l'Acciom (association des chambres de commerce et d'industrie des outre-mer) organisent à l'Assemblée nationale à Paris ce mercredi un colloque sur : "le Pacifique français, enjeu majeur pour l'économie de demain". A cette occasion, une plaquette d'informations sur les trois collectivités françaises du Pacifique met en évidence les chiffres clés issus de chacun des territoires.

Sur la Polynésie française on retient par exemple que la surface des terres émergées est de 4 167 km2, avec environ 15 000 km2 de lagon et que la surface précuise de la ZEE polynésienne est de 4,8 millions de km2. Ainsi la part de la mer sur la surface totale du territoire est de 99,91%. La longueur du trait de côte polynésien est de 4 497 km. Enfin, la Polynésie française a des frontières communes avec trois autres pays : les îles Cook, Kiribati et Pitcairn (Royaume-Uni). Enfin, la population de la Polynésie française est composée à 36% de personnes de moins de 20 ans, à 32% de personnes de 20 à 39 ans, 23 % de 40-59 ans et 9% de 60 ans et plus.

Du point de vue plus strictement économique, le dossier indique qu'il y a 59 865 entreprises en Polynésie française en 2014, que le dernier PIB connu du territoire s'établit à 4,83 milliards d'euros (576 Mds Fcfp), que 60 703 personnes ont un travail en Polynésie française où le taux de chômage général est à 22,8%.
Avec les trois territoires français du Pacifique, la France se retrouve ainsi être à la tête de la deuxième zone économique exclusive du monde avec près de 7 millions de km2 d’étendues marines. Les trois collectivités d’outre-mer du Pacifique représentent 62 % de la Zone économique exclusive totale de la France. Avec cette ZEE, la France dispose ainsi d'une richesse considérable en ressources stratégiques. Selon le dossier de la Fedom, "les richesses de la mer, qu’elles soient minérales, environnementales, spatiales (usages, aires marines protégées) sont un enjeu majeur estimé à 1500 milliards de dollars au niveau mondial". Les richesses marines pourraient générer 5,4 millions d’emplois.


Pour lire le dossier complet préparé pour ce colloque sur les trois collectivités françaises du Pacifique, CLIQUER ICI

Rédigé par Mireille Loubet le Mardi 4 Novembre 2014 à 16:21 | Lu 3036 fois







1.Posté par Ariitaia le 05/11/2014 07:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et tout ça pour seulement 1 milliard d'euros par an !
Alors, qu'on arrête de dire que la Polynésie coûte chère à la France !

2.Posté par Mathius le 05/11/2014 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est pas la Polynésie qui coûte chere a la France , ce sont quelques magouilleurs qui détournent l'argent versé par la France pour le développement economique de la Polynésie.

3.Posté par Will le 05/11/2014 12:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le rapport de l''ifremer de 2011, estime que la ZÉE est riche en cobalt et platine mais ces ressources ne sont pas encore exploitables avant 2030 donc les emplois et une fraction de ces 1500 milliard ne sont pas encore envisageables.

4.Posté par Tutua . le 05/11/2014 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est pas à la France, c'est à nous

5.Posté par Mathius le 05/11/2014 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Clipperton était avait administrativement ratachée a la Polynésie,c'est encore une fois Gaston qui a fait voté par l'assemblée de la Polynésie le détachement de cette île pour l'état.
Lorsque nous savons que les gisements de notules exploitables, vers les années 2030, sont justement ceux de Clipperton , la Polynésie peut encore une fois remercier Flosse pour son génie economique.
Pour information, le deuxième gisement exploitable sont les plateaux des marquises, mais il faudra attendre probablement attendre les années 2070.
quel économiste hors paire se Flosse. A moins qu'il préfère l'Alsace a la Polynésie.

6.Posté par emere cunning le 05/11/2014 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mathius,
Vous êtes drôlement mal placés pour l'ouvrir. Il n'y a pire magouille au monde que de faire subir des essais nucléaires à des populations totalement démunies pour, après, se défiler votre bombe "propre" en poche. Vos présidents ont reconnu que la France avait de CE FAIT une dette éternelle envers la Polynésie, mais ils ont manqué à leur parole d'en compenser les effets néfastes par une DGDE dont elles n'ont pas bénéficié, ou si peu. Même vos travailleurs malades sont abandonnés à leur horrible sort et vos déchets nocifs enfouis dans nos îles et nos eaux. Alors, honte à vous de vous donner bonne conscience en vous cherchant un bouc émissaire. Il serait grand temps que VOUS ASSUMIEZ. Encore que vous, Mathius, ne savez pas ce que ce mot signifie.

7.Posté par Gabs le 05/11/2014 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui mais ça ne nous donne pas le montant détourné par certains politiciens bien connus de chez nous.... en particulier celui qui est resté au pouvoir pendant quelques dizaines d'années !!!

Emereeee !!! ATTAQUE !!!

8.Posté par Tutua . le 06/11/2014 07:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ho là pas trop vite ! cette mer est la nôtre, les franchies là bas chez eux font des projets, rêvent du futur, et nous, on est où ?c'est chez nous, c'est à nous.
On ne nous fera plus un second CEP : j'arrive je fais mes bombes et quand c'est fini, bye bye, débrouillez vous avec vos malades, vos thyroïdes, et vos enfants tarés victimes du poison nucléaire.
quand je lis ce texte, on n'existe pas, on n'est juste une colonie qu'on exploite, comme la bombe, et quand c'est fini, bye bye
ils n'ont pas changé de vision

9.Posté par Gabs le 06/11/2014 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emereeee... pourquoi mets-tu toujours sur le dos des autres ce que VOUS avez fait ??? Alors, je te retournes ton commentaire adressé à MATHIUS : " Il serait grand temps que VOUS ASSUMIEZ. Encore que vous, FLOSSE and Co, ne savez pas ce que ce mot signifie."
Flosse lui-même a avoué aux médias que l'Etat lui devait beaucoup pour avoir contribué aux essais nucléaires... Ah oui !!!! Tu l'avais (volontairement) oublié, heiiin ??? Comme tu le dis : A S S U M E Z !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Pffffffffffffffffffffffffff

10.Posté par Tutua . le 06/11/2014 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P6 tu crois encore aux promesses de la France, un état colonial ?

11.Posté par emere cunning le 07/11/2014 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Gabs,
même blabla que Mathius ma, à ce que je vois. Ta 'outou arata'i tena huru taata i teie nei ? Taaaaano maita'i hoa 'outou. Qui se ressemblent, s'assemblent !

P10,
et toi, as tu cru aux promesses d'Oscarito dont c'est, faut-il te le rappeler, SON Pays et SON Nunaa ? Une différence non négligeable, hein Tutu'a.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués