Tahiti Infos

Des bâtiments modulaires pour le futur centre administratif de transit


Crédit présidence de la Polynésie française
Crédit présidence de la Polynésie française
Tahiti, le 15 juin 2020 - Situé dans le quartier de Sainte-Amélie, à Papeete, les travaux de terrassement et de préparation du futur centre administratif ont débuté. Destiné à accueillir provisoirement des services administratifs du Pays, ce nouveau centre aura la particularité d’être composé de bâtiments modulaires.  

Ça y est, les travaux de terrassement et de préparation du futur centre administratif, qui se situera dans le quartier de Sainte-Amélie, à Papeete, sont lancés. Composé de trois bâtiments en R+1, cet ensemble mettra à disposition plus de 2 300 m² de bureaux destinés à accueillir provisoirement des services administratifs du Pays (Direction de la santé publique et Direction du budget et des finances).
La particularité de ce projet porte notamment sur le caractère modulaire des bâtiments. En effet, l’ensemble est monté à partir d’éléments préfabriqués par un fournisseur international. Bien que celui-ci soit constitué d’éléments préfabriqués, la structure est dimensionnée pour résister à des vents de 204 km/h, cette contrainte de conception étant appliquée aux locaux recevant du public, pour les bâtiments de l’administration.

800 millions de Fcfp

Le président Edouard Fritch et le ministre de l’Equipement, René Temeharo, ont effectué, ce lundi matin, une visite du site du futur Centre administratif de transit (CAT), dans le quartier de Sainte-Amélie, à Papeete. Crédit présidence de la Polynésie française
Le président Edouard Fritch et le ministre de l’Equipement, René Temeharo, ont effectué, ce lundi matin, une visite du site du futur Centre administratif de transit (CAT), dans le quartier de Sainte-Amélie, à Papeete. Crédit présidence de la Polynésie française
D’un montant global de 800 millions de Fcfp, ces travaux consistent en la préparation de la plateforme d’accueil, la fourniture et l’installation des bâtiments et ses équipements (dont l’installation d’une station d’épuration autonome), ainsi que les travaux de VRD (voirie et réseaux divers), qui permettront d’assurer le traitement des eaux pluviales du site et la stabilité des talus environnants.
Les bâtiments devraient être livrés à la fin du 1er trimestre de l’année 2021.

le Lundi 15 Juin 2020 à 17:04 | Lu 2223 fois