Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Demandeurs d’asile : le Parlement australien vote l’excision



Demandeurs d’asile : le Parlement australien vote l’excision
CANBERRA, vendredi 17 mai 2013 (Flash d’Océanie) – Le parlement fédéral australien a adopté, jeudi en fin de soirée, un texte de loi rendant impossible toute demande d’asile sur l’ensemble de l’île-continent.

Cette nouvelle loi, qui « excise » de facto l’ensemble du territoire australien de la zone d’immigration, a été adoptée par les travaillistes au pouvoir, avec le soutien de l’opposition conservatrice, en dépit dfe l’opposition du gtoupe parlementaire des Verts, qui parle de « tache sur l’image de l’Australie ».
Ces dispositions entrent dans le cadre d’une politique dure de réponse à une vague d’immigration clandestine, principalement sur des embarcations de fortune en provenance de l’Indonésie toute proche, où transitent des immigrants clandestins afghans, ou sril-lankais, via des passeurs.

Déjà, les clandestins interceptés par les autorités australiennes près des îles australiennes (les îles Ashmore, Cartier, Christmas et Cocos) hors continent, au large à l’Ouest, étaient traités en mode « excision » et étaient déportés dans des centres de détention, y compris les deux centres extra-territoriaux réactivés en septembre et en octobre 2012 à Nauru et sur l’île de Manus (Papouasie-Nouvelle-Guinée).

En vertu de cette nouvelle loi, désormais, toute arrivée sur le continent tombera sous le même régime, ont annoncé les autorités, qui soulignent le caractère dissuasif d’une telle mesure.
Tout comme pour les camps de Manus et de Nauru, ces mesures d’excision avaient été fortement envissagées sous un précédent gouvernement conservateur dirigé par John Howard, en 2006, mais elles s’étaient heurtées à une fronde au sein même de la majorité de l’époque.
La politique mise en œuvre par le gouvernement travailliste de la Première ministre Julia Gillard fait suite aux recommandations remises par un panel d’experts, en août 2012.
Entre-temps, mardi et mercredi, 57 ressortissants Sri-lankais répartis en deux groupes ont quitté l’Australie à bor d’un avion charter, affrêté par le gouvernement, a précisé le ministre de l’immigration et de la citoyenneté, Brendan O'Connor.
Près d’un millier de ressortissants de ce pays ont ainsi été renvoyés chez eux depuis août 2012, a ajouté le ministre.
« Renvoyer ces groupes au Sri Lanka envoie un message fort aux gens qui paient des passeurs pour leur dire qu’ils jettent leur argent par les fenêtres et risquent même leur vie », a martelé le ministre.

pad

Rédigé par () le Samedi 18 Mai 2013 à 05:47 | Lu 1260 fois






1.Posté par moko le 18/05/2013 07:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Espérons que la France suivra cet exemple qui n'est que le bon sens !

2.Posté par Jean pierre BEAULIEU le 18/05/2013 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand des pays sont incapables de s'occuper de leurs populations ou bien souvent règne la corruption, ceux ci voient dans la fuite une chance de vivre mieux mais les pays conscients des droit de l'homme ne peuvent accueillir toute le misère du monde et il est compréhensible qu'une telle loi puisse être votée.

3.Posté par Yves TEROUINARD le 18/05/2013 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir
" Demandeurs d’asile : le Parlement australien vote l’excision"
!!!
???
Pour les hommes aussi !?
Le Parlement va finir en asile, à ce rythme là !

4.Posté par tupai le 18/05/2013 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est indigne, d'autan que ce pays est celui des abos qui n'ont pas trop leur mot à dire
l'australie est vaste, il y a de la place pour beaucoup, c carrément dégoûtant, c du racisme, honte aux australiens voleurs de pays

5.Posté par Jean pierre BEAULIEU le 19/05/2013 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TUPAI
Tu ne crois pas que ce qui est indécent, c'est de laisser son propre peuple crever de faim, pour qu'il en arrive à prendre des risque énormes pour le fuir.
Quand aux Aborigènes, si il est vrai qu'ils ont beaucoup souffert des Anglais il y a longtemps, c'est loin d'être le cas aujourd'hui et aucun d'entre eux n'essaiera de fuir l'Australie.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus